(©DR)
Les 10 et 11 septembre, les amoureux de la petite reine ont rendez-vous à Épinal, pour Les Folles Journées du Vélo. Au programme de cette deuxième édition : du sport, des découvertes, des émotions et une grosse dose de bonne humeur.  

Avec ses 1 400 kilomètres de pistes balisées, ses 13 circuits thématiques, ses infrastructures de premier plan comme les fameuses « Maisons du Vélo » qui sont à la fois des points de location de vélos (y compris électriques), des lieux d’information et de services, Épinal s’impose, au fil des ans, comme une destination incontournable de tous les amateurs de vélo. Cyclistes sur route, randonneurs ou adeptes du VTT en pleine nature, il y assurément de quoi satisfaire à toutes les envies.

Après avoir pédalé tout l’été (et avant d’entamer la saison automnale !), tout ce petit monde se retrouve à l’occasion des Folles Journées du Vélo, la grosse fête de la petite reine organisée par l’Office du Tourisme d’Épinal et Agglomération, en collaboration avec la Ville d’Épinal et le Pays d’Épinal Cœur des Vosges. La deuxième édition programmée le samedi 10 et le dimanche 11 septembre, s’annonce palpitante, à plus d’un titre.

C’est du côté de la place Georgin et au centre-ville d’Épinal que débuteront les festivités, samedi. À partir de 14 heures, le Village Vélo en Ville, entièrement dédié à la petite reine, accueillera les visiteurs qui pourront découvrir les nouveautés des constructeurs, une exposition de vélos et accéder à une grande librairie spécialisée. Comme les fourmis dans les jambes vont s’activer, les organisateurs ont également prévu de quoi les calmer un peu avec des essais gratuits de Moustaches Bike ou bien encore un parcours de sécurité routière. Épinal s’impose, au fil des ans, comme une destination incontournable de tous les amateurs de vélo.La palette d’animations est au diapason avec du théâtre de rue (à vélo, bien entendu !) et la Grande Parade.

Et puis, à 16h15, il y a le rendez-vous ô combien attendu (!), le fameux concours du plus beau vélo. Cette année, les visiteurs vont assurément en prendre plein les yeux avec les deux thématiques retenues : la protection de la nature pour la catégorie enfants (moins de 12 ans) et Peace and Love pour les adultes. Nul doute que cela va en inspirer plus d’un, surtout que les propriétaires des plus beaux engins seront gâtés, un Moustaches Bike récompensera, notamment, le gagnant. Les dotations exceptionnelles du Concours du plus beau vélo sont le résultat d’un partenariat avec plus de 60 entreprises et collectivités locales très impliquées, dont Moustaches Bikes, le Sicovad, Optique Tavernier, les Thermes de Bains les Bains, Michelin…

« En selle ». C’est le maître-mot de la journée de dimanche puisque les cyclistes ont le choix entre 7 itinéraires cyclo-touristiques différents, 7 balades au cœur de la campagne vosgienne qui permettent aussi d’en découvrir les richesses patrimoniales  : le Château des Brasseurs, l’Ecomusée du Battant… Des visites guidées sont programmées. Accompagnés, les parcours démarreront depuis le port d’Épinal. Pour un confort maximal, il sera possible de réserver son pique-nique (avant le 9 septembre), de louer un vélo sur place, y compris électrique. La palette des balades, de 10 à 36 km, a été composée de manière à ce que tous les cyclistes puissent se faire plaisir, y compris les plus jeunes. Les familles sont donc les bienvenues.

À noter enfin, Les Folles Journées du Vélo ne sont pas uniquement réservées aux passionnés de vélo. Que ceux qui goûtent la petite reine à petites doses, sachent qu’Épinal a bien d’autres richesses à découvrir, à pied, à cheval ou en bateau. Et puis, à défaut des gambettes, il est toujours possible d’activer ses papilles. Tout au long du week-end, les restaurateurs d’Épinal proposeront des menus en lien avec la bicyclette.

Pour tout savoir sur les Les Folles Journées du Vélo, voir : www.epinalvelo.fr


3 QUESTIONS À…CHRISTINE TAVERNIER directrice de l’Office du Tourisme d’Épinal

La deuxième édition des Folles Journées du Vélo est programmée les 10 et 11 septembre. La première édition, il y a un an, a donc été un succès ?

Oui. Plus de 80 personnes avaient participé au concours du plus beau vélo et près de 300 à la grande parade. À cela s’ajoutent les milliers de visiteurs du Village Vélo. Cela a été un vrai succès populaire. Mais nous comptons faire mieux encore cette année, pour peu que la météo soit au rendez-vous.

Que diriez-vous à un visiteur qui ne connait pas la manifestation pour le convaincre de faire le déplacement ?

Je lui dirais que c’est l’occasion de découvrir et de tester des nouveaux vélos, de réparer le sien puisqu’un atelier réparation sera disponible et d’échanger avec d’autres passionnés. Ce rendez-vous est également l’occasion de s’amuser et de découvrir notre territoire à bicyclette, le dimanche. Et puis, il y a plein de cadeaux à gagner, notamment un Moustache Bike. C’est une manifestation consacrée au vélo mais qui se veut conviviale et festive.

Un visiteur qui habite loin a-t-il l’assurance de pouvoir se loger ?

Aucun souci. Nous disposons d’environ 600 chambres sur le territoire. Le plus simple est de nous passer un coup de fil et nous leur organiserons tout cela. Nous pouvons aussi leur concocter un séjour sur-mesure, en fonction de leurs désirs, s’ils veulent profiter un peu plus longtemps de leur séjour. Il suffit de nous contacter.

Les Folles Journées du Vélo s’inscrivent dans une dynamique visant à faire d’Épinal une « terre de vélo ». La ville est aujourd’hui identifiée comme telle ?

En juillet et août, nous avons accueilli beaucoup de monde, les cyclotouristes belges et néerlandais sont de plus en plus nombreux. Aujourd’hui Épinal est effectivement identifiée comme une ville qui aime le vélo et où les amateurs ont de quoi se faire plaisir. Nous sommes sur la bonne voie.