Biréli-Lagréne-(©-Jc-Pouget)Bireli Lagrène est né dans la tradition manouche, guitare en main alors qu’il tient à peine sur ses jambes. Après avoir joué le rôle de sideman de luxe, il commencera ses allers-retours entre acoustique et électrique, jazz fusion et standards, se démarquant du modèle Django en affirmant son penchant pour le rock et le blues.

Avec le Gipsy project, en big band ou en solo, Bireli Lagrène met sa magie au service de la variété des esthétiques : jazz fusion en 2008 avec Electric side, où l’on remarque la présence d’un DJ, jazz manouche avec Gipsy trio en 2009. Son dernier opus, Mouvements, réunit un quartet guitare-basse-batterie-orgue Hammond, que l’on retrouvera sur la scène du Marly jazz sous le nom d’Electric quartet.

Marly Jazz Festival Vendredi 22 mai
En deuxième partie de soirée