Emmanuel Pahud ©Fabien Monthubert Warner Classics

 

À LA PHILHARMONIE LUXEMBOURG


L’Orchestre Philharmonique du Luxembourg reçoit le flûtiste de renommée mondiale Emmanuel Pahud pour un concert convoquant l’imaginaire des contes, qui met également à l’honneur le Concerto pour flûte de Jacques Ibert.

La flûte est un instrument parmi les plus populaires mais qui reste peu représenté au sein du répertoire classique. Pour le mettre en valeur de la plus belle des manières, l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg dirigé par Gustavo Gimeno convie un concertiste internationalement actif et reconnu : Emmanuel Pahud. Prodige de son instrument, il remporte à 19 ans le Premier Prix au Concours International de Kobé puis l’année suivante un Premier Prix au Conservatoire National Supérieur de Paris. A 22 ans, il devient Première flûte soliste de l’Orchestre Philharmonique de Berlin, poste qu’il occupe encore aujourd’hui. Son répertoire extrêmement varié (Bach, Mozart, Debussy, Weber, Beethoven, Nielsen ou encore Dalbavie) s’étend de la musique baroque  à la musique contemporaine au sein de diverses formations. Il a notamment créé des œuvres de Carl Vine et a collaboré avec le pianiste de jazz Jacky Terrasson.

Au programme de ce concert figurent quelques-unes des plus belles pages qu’un compositeur a pu offrir aux flûtistes : le sensuel et chatoyant Concerto pour flûte de Jacques Ibert. Spiritualité et magie des contes de fées seront convoquées avec deux œuvres d’Olivier Messiaen, Hymne pour orchestre et Les Offrandes oubliées, sa première composition pour orchestre, ainsi que le ballet Ma Mère l’Oye de Maurice Ravel d’après le célèbre conte de Charles Perrault. Une occasion de redécouvrir les éclats de la flûte classique et ceux de l’univers de notre enfance… 

Le 17 décembre à 20h, Grand auditorium
Conférence à 19h15 de Charlotte Brouard-Tartarin :
Des mots aux notes, les contes mis en musique
Salle de musique de chambre

www.philharmonie.lu