© Entreprendre en Lorraine Nord

Cela fait trois ans que Jean-Pierre George préside le réseau d’entrepreneurs, Entreprendre en Lorraine Nord. Et les indicateurs sont dans le vert a confirmé la récente Assemblée Générale. La stratégie adoptée par le réseau porte ses fruits. Le « jouer collectif » cher à son président, est efficient. Durant l’AG, il a surtout été question d’avenir. ELN enrichit encore sa palette de services dédiés aux entrepreneurs. Le réseau développe Edite, un concept innovant qui vise à accompagner les futurs repreneurs d’entreprise en les faisant bénéficier de l’expertise d’un collège de conseillers réunissant des banquiers, des juristes, des experts… Une nouvelle commission, intitulée Julien, est créé afin de mettre en contact les éditeurs de solutions numériques innovantes et les PME/TPE. À ces nouveaux outils s’ajoute la mobilisation de ressources humaines. Florence Christmann se voit confier le pilotage de la commission Julien. Édouard Colnot a été nommé commissaire du rendez-phare initié et développé par ELN, le Salon à l’Envers, dont la prochaine édition, est programmée le 17 octobre. L’une des missions confiées à Édouard Colnot consiste à mettre son expertise à profit afin de renouveler les visiteurs, en s’appuyant sur la puissance des réseaux sociaux. Enfin, à noter la nomination d’Antoine Solimine (ArcelorMittal) qui intègre le Conseil d’Administration en tant que vice-président. Jean-Pierre George a également profité de l’AG pour dévoiler le 20e indice ELN, dédié au moral des entreprises. On pouvait s’attendre à ce qu’il chute avec les mouvements sociaux de ces dernières semaines. Ce n’est pas le cas, l’indice affiche un retrait mais léger (baisse de 23 points, à 1123). Les dirigeants demeurent donc confiants.