1887. Gustave Eiffel est au sommet de sa carrière : il vient d’achever sa collaboration sur le projet de construction de la Statue de la Liberté, inaugurée un an auparavant. La France se prépare à accueillir l’Exposition Universelle de 1889. Pour l’occasion, l’État voit grand : le gouvernement commande au célèbre industriel une construction spectaculaire qui deviendra le monument le plus iconique de la capitale et du pays tout entier. Mais voilà : Eiffel ne s’intéresse pour l’heure qu’au projet du métropolitain parisien, qui verra le jour une dizaine d’années plus tard. Par hasard, il revoit son amour de jeunesse, Adrienne. Un fantôme du passé qui vient bouleverser ses plans et l’incite à accepter l’élaboration de la Dame de fer. Leur amour interdit lui insuffle un rêve de grandeur ; poussant l’ingénieur dans ses retranchements, leur idylle donnera naissance à la fameuse tour de 300 mètres. Romain Duris prête ses traits à celui que l’on surnomme le Magicien du fer, proposant un Gustave Eiffel d’une ambition telle qu’il en devient irascible. Quant à sa dulcinée, elle est jouée par l’actrice franco-britannique Emma Mackay, qui s’est fait connaître grâce à son rôle dans la série Sex Education. 

Retrouvez Eiffel au cinéma dès le 13 octobre.