© DR

Le Grand Est prépare le « Jour d’après ». La Région entend initier et piloter un dépistage à grande échelle. Le 9 avril dernier, la commission permanente du conseil régional a voté la création d’une société d’économie mixte (Sem), « Dynamise ». « Cette société aura pour mission l’achat de matériels destinés à répondre à la crise sanitaire, et notamment de kits de tests sanguins Covid-19, prioritairement auprès de fournisseurs régionaux. Plus précisément, elle favorisera l’achat en gros puis la revente et la redistribution des kits en région (acteurs publics et privés) », précise la Région « face aux tensions internationales sur les marchés et à la spéculation qui sévit sur ces produits, la Région et ses partenaires souhaitent garantir l’achat de tests à des prix raisonnables ». Le capital de « Dynamise » est de 10 millions d’euros. Il est réparti entre la Région (majoritaire à 51 %), la Banque des territoires, le Crédit Mutuel et d’autres collectivités du Grand Est qui souhaiteront la rejoindre.