Daniel Stapurewicz© DR

Daniel Stapurewicz a fondé le domaine La Joyeuse à Ars-sur-Moselle en 1996. Moins de dix années plus tard, il devient le pionnier du bio en Moselle en obtenant sa labellisation. « J’ai fait mes vignes comme je faisais mon jardin… naturellement ! explique-t-il. On me voyait un peu comme un illuminé, mais aujourd’hui j’ai trois hectares et une production de 8 000 bouteilles par an, je pense que c’est une belle réponse à ceux qui doutaient de ma démarche. »

L’expansion du domaine La Joyeuse se poursuit : au printemps, Daniel Stapurewicz aura replanté 50 ares sur cette terre si particulière des coteaux de Moselle à laquelle il est très attaché, en « fervent défenseur » de l’AOC Vins de Moselle, qu’il a contribué à créer en 2010. Il cultive l’Auxerrois, cépage emblématique de la Moselle, du Pinot noir et gris et un peu de Müller-Thurgau et de Gamay. « Nous n’avons rien à envier à la Côte d’Or ou à la Bourgogne, d’ailleurs le sol mosellan ressemble à celui de ces régions  » note-t-il. Les visites régulièrement organisées au domaine sont en passe de se développer avec la construction de structures destinées à l’accueil du public. « Je suis heureux de constater que les gens sont de plus en plus soucieux de connaître notre travail, et attentifs à ce qu’ils consomment.  »

3 Rue Jeanne d’Arc à Ars-sur-Moselle
http://domainelajoyeuse.monsite-orange.fr