(© Philippe Lorin)
« Dire non est encore possible ». Pour Wolfram Leibe le maire de Trêves, rien n’est figé face à une proposition chinoise qui crée la polémique dans la ville qui a vu naître Karl Marx en 1818. L’Etat chinois a en effet décidé d’offrir à la ville une statue du philosophe à l’occasion du deux centième anniversaire de sa naissance.

Un geste qui provoque une nouvelle poussée de fièvre du côté de l’opposition municipale (CDU et AFD). Celle-ci avait déjà été très critique sur l’exposition prévue à Trêves dans deux ans et retraçant dans les musées de la ville l’œuvre de Karl Marx, craignant qu’elle ne soit une apologie du communisme. Elle récidive aujourd’hui en estimant que le don de cette statue pourrait constituer un cadeau empoisonné pour la ville. Les opposants contestent également l’emplacement choisi pour ériger cette statue dont nul ne sait pour l’instant à quoi elle ressemblera.

Dans une longue interview télévisée, le maire de Trêves a tenté de mettre fin à la polémique en exprimant sa satisfaction de voir « une grande nation » comme la Chine faire un tel cadeau à « notre petite ville ». Mais il a aussi indiqué que rien n’était décidé pour l’instant, ni sur le lieu définitif d’implantation de l’œuvre, ni même sur le principe de l’acceptation définitive du cadeau.

Wolfram Leibe souligne toutefois l’impact négatif que pourrait avoir un refus auprès des autorités chinoises, en particulier à un moment où plusieurs investisseurs de l’Empire du Milieu se pressent sur les bords de la Moselle. Une entreprise chinoise spécialisée dans le traitement des déchets pourrait en particulier s’installer dans le port fluvial de Trêves.

Après avoir rencontré le représentant d’un des principaux ministres chinois ainsi que le consul général de Chine, le maire de Trêves s’apprête désormais à se rendre à Berlin pour évoquer avec l’ambassadeur de Chine en Allemagne cette une affaire délicate. Il n’est pas sûr que cela mette fin à ce qui constitue aujourd’hui un vrai feuilleton à moins de 15 mois du début de l’exposition.