(©DR)

La Pologne va améliorer sa « connectivité » avec la création de 330 kilomètres de voies rapides sur son territoire. Ces infrastructures transeuropéennes ont pour objet de favoriser la mobilité au sein de l’espace européen mais également d’attirer des entreprises et donc de favoriser de la création d’emplois. L’investissement s’élève à 3,3 milliards d’euros mais la Pologne peut compter sur un coup de pouce de ses partenaires puisque la Commission a décidé d’accorder 1,2 milliard d’euros via le Fonds de cohésion et 493 millions d’euros via le fonds Feder (Fonds européen de développement régional).