Les éditions Gallmeister poursuivent la réédition des chefs d’œuvre de James Crumley. Après Fausse piste, voici Le dernier baiser, premier opus des aventures du détective privé Sughrue, publié pour la première fois en 1978. Aussi alcoolique et désabusé que le Milo de Fausse piste, Sughrue se lance de mauvaise grâce –mais payé grassement- à la poursuite d’un certain Trahaerne qu’il retrouve buvant « de la bière en compagnie d’un bulldog alcoolique du nom de Fireball Roberts ». Ce coin paumé de Californie lui sert une nouvelle enquête sur un plateau. La traduction signée Jacques Mailhos rend avec bonheur l’humour désopilant du grand James Crumley.