SORTIE LE 8 MARS 2017

C’est une Florence Foresti méconnue que la jeune cinéaste Anne-Gaëlle Daval, une costumière qui a notamment travaillé sur la série Kaamelott, met en scène dans son premier-long métrage. L’humoriste laisse place à une femme combative et bouleversante. De plus belle raconte l’histoire de Lucie, qui doit réapprendre à s’aimer et à aimer après avoir combattu un cancer du sein.

Le destin met sur sa route Clovis, sous les traits de Mathieu Kassovitz, un séducteur qui va tenter de l’amadouer, ce qui ne sera pas une sinécure vu le passé de la dame. Cette dernière pourra compter sur la personnalité haute en couleur de son professeur de danse, prénommée Dalila, qui l’aidera à devenir la femme qu’elle n’a jamais su être.

Florence Foresti s’avère très convaincante dans ce rôle dramatique, elle qui a dû freiner sa tendance à l’auto-dérision pour camper ce personnage en totale rupture avec ceux qu’elle interprète sur scène. Face à elle, le réalisateur de La Haine campe un Clovis tout en charme et en douceur.