(© DR)

Ils se présentent comme les héritiers des bardes d’antan, bien décidés à ne pas se laisser bâillonner : les Ramoneurs de Menhirs portent haut les couleurs de la Bretagne et de la scène punk française, fusionnant les esprits contestataires de ces deux cultures. Ces vétérans rugissant en breton intègrent d’autres voix au sein de leur dernier album Tan Ar Bobl (Le Feu du peuple), qui sort en juin : les Ramoneurs de Menhirs y rendent hommage aux identités opprimées du monde entier à travers des textes issus des cultures kabyles, grecques, touaregs, anarchistes, féministes…

Intergénérationnels et multiculturels, affichant leur soutien à de nombreuses initiatives populaires et citoyennes, ils apparaissent aussi bien dans les festivals punk que dans les festnoz. La boite à rythmes rappelle la répétitivité des danses traditionnelles bretonnes, le biniou et la bombarde côtoient les guitares saturées… les Ramoneurs n’ont pas fini de secouer l’Hexagone !

Le 13 mai au Gueulard Plus de Nilvange
www.legueulardplus.fr