(© Dominique Houcmant)
Pour la saison 2016-2017, le Nest de Thionville poursuit son action en direction de la jeunesse, renforce son identité transfrontalière et son travail de mise en réseau, entre création et diffusion. Des initiatives chères à Jean Boillot, dont le mandat à la tête de la structure vient d’être renouvelé.

Depuis l’arrivée de Jean Boillot en 2010, le Nest – Centre Dramatique National de Thionville s’est développé selon trois axes : le théâtre par et pour la jeunesse, la forme courte via le festival Court toujours (voir ci-contre) et la coopération transfrontalière. Un travail de fond salué par le Ministère de la Culture et de la Communication, la Ville de Thionville et le Conseil Région Grand Est qui ont renouvelé le metteur en scène dans ses fonctions de directeur jusqu’en 2019, pour la troisième fois.

« Il s’agissait de construire des choses sur la durée tout en sachant les renouveler par les formes nouvelles de la création, commente Jean Boillot. Mon objectif est d’imaginer des formes théâtrales au-delà des frontières, en veillant à s’adresser aux artistes comme au public. »La Semaine Extra, que l’on retrouvera du 3 au 7 avril, symbolise l’action du Nest en direction de la jeunesse, par ses thématiques, cette année autour de « rébellion et engagement » , et la participation d’adolescents du territoire à des ateliers et des créations, dont Taisez-vous où je tire de Cécile Arthus, artiste associée et codirectrice de l’événement.

« On dit souvent que la jeunesse est le public de demain, mais c’est aussi celui d’aujourd’hui, note le directeur. Il faut réfléchir à son accès aux grandes œuvres, aux grandes questions, mais aussi impulser des formes d’expression singulières qui lui sont propres. » Un réseau national de théâtres travaillant autour de la jeunesse et incluant le Nest devrait se constituer cette saison.

Le projet transfrontalier Total Theatre s’étend avec l’arrivée cette année du Carreau de Forbach, de l’Université de Lorraine et du Pfalstheater de Kaiserslautern au sein de ce réseau de sept structures françaises, allemandes et luxembourgeoises visant à développer les échanges entre professionnels et artistes et la circulation des publics. Tatjana Pessoa créera au Nest Whatsafertbabbel, Total Theatre adoptant le thème « Jeunesse, émergence artistique et inclusion sociale » et assurant les ateliers d’écriture Les Iroquois au sein de la Semaine Extra. « Je retrouve en Grande région ce que j’aime en Europe  : la diversité, la tolérance, l’envie de créer au-delà de la simple addition de ses identités » explique Jean Boillot.

Ces préoccupations contemporaines, ces interrogations sur l’homme de demain, on les retrouve au sein de la programmation du Nest : l’illusion de la vertu et d’une vérité supérieure dans La Volupté de l’honneur, la société du complot et l’appel à la révolte de Blockbuster, la création Adieu ma bien-aimée d’après les passions accidentées de Raymond Carver… « On a envie que ça bouge sur le plateau, dans la salle et dans la société, lance le directeur. Ces utopies d’hommes de théâtre ont un rôle : transformer notre regard sur le monde. » 

www.nest-theatre.fr


ENFANTS TERRIBLES

Nest Animals (© Arthur Pequin)Jean Boillot retrouve avec plaisir sa casquette de metteur en scène en adaptant à nouveau cette saison l’œuvre d’Eugène Labiche dans La Bonne éducation, après la création d’Animals en 2015. Isabelle Ronayette et Régis Laroche, artistes associés au Nest en 2016-2017, et Jonathan Pontier, compositeur en résidence, reforment une équipe d’artistes complices pour ces vaudevilles adaptés de La Fille bien gardée et Maman Sabouleux, où deux fillettes confiées à des nourrices par des parents démissionnaires vont révéler des personnalités féroces, voire inquiétantes. 

« Il y est toujours question de désir, de transmission, d’éducation, décrit Jean Boillot. Labiche se niche dans les bégaiements et les troubles de la conscience, à une époque où le début de l’industrialisation va révéler le pire chez l’homme. Il y a chez cet auteur des choses essentielles : la pulsion, le rire et la radicalité. »

Du 12 au 19 octobre au Nest.
Intégrale Labiche (La Bonne éducation + les Animals)
les 16 et 19 octobre.