Sortie le 1er novembre 2017

C’est un aspect peu reluisant de l’histoire de son pays que la cinéaste suisse Petra Biondina Volpe a décidé de mettre en exergue dans son nouveau film Les conquérantes, qui a été présenté en compétition au festival du film de Tribeca. Après Traumland en 2013, elle s’intéresse au combat mené par les citoyennes helvètes pour obtenir le droit de vote, un droit qui ne leur sera accordé qu’en 1971, de même que la possibilité d’être élues au niveau fédéral. Les conquérantes révélées par cette comédie douce-amère sont menées par Nora (Marie Leuenberger), avec laquelle elles vont trouver la force de lutter contre un « ordre divin » injuste et dépassé qui pèse lourdement sur leurs épaules. Pour la réalisatrice, ce long-métrage est « un conte sur le courage civique et le combat pour faire respecter ses droits. C’est aussi une histoire de persévérance, ce qui rend le film plus universel. »