(©DR)
Une association, Terre & Nature, un brasseur, un potier et un auteur, ce quatuor vosgien est inédit. Il vient de fusionner dans une petite taverne, près de la Chaume de Lusse, dans les Vosges, autour d’un brassin spécial qui sera mis en vente à compter du 13 décembre, « au marché de léöN, le marché de Noël pas comme les autres. » Rencontre autour du berceau. 

Terre & Nature est une association née avec une idée simple et pragmatique. Respecter la nature consiste à inventer un nouveau rapport avec elle, nécessitant un changement de nos comportements et de nos regards. Cela consiste aussi à renouer avec des modes ancestraux, de production, d’élevage et de fabrication, que nos sociétés ont perdu de vue. Un travail pédagogique et de sensibilisation est engagé autour de ce premier enjeu, le second étant de recréer du lien social, notamment entre les générations. Renouer avec des modes ancestraux, de production, d’élevage et de fabrication, que nos sociétés ont perdu de vue.C’est ainsi qu’une des activités de l’association – dont les partenaires sont la Région Lorraine, le Département des Vosges et la Fondation de France – est activement menée en direction des personnes âgées. Karine Huguenot, chef de projet de Terre & Nature, a multiplié les initiatives avec elles, notamment avec un groupe de pensionnaires d’une maison de retraite déodatienne, en développant par exemple la redécouverte du jardinage. Parmi les autres missions de l’association, on trouve « la promotion des produits du terroir ». C’est dans ce cadre que Karine Huguenot a réuni tout ce petit monde autour d’un brassin spécial. C’est alors qu’est entré en scène le brasseur, Benoît Box. Il a fondé, il y a une dizaine d’années, Les bières des Hauts, au Valtin, avec l’aide de la commune. Le titre de son entreprise artisanale, implantée dans l’ancienne école du village, est incomplet. Car, de bière en effet il est question, mais pas que ! Benoît Box s’est diversifié, il est également producteur d’un Cola vosgien à base de gentiane, et de limonades. Le brassin spécial La Taverne est 100% vosgien, avec du houblon cultivé dans le centre du département, et une eau de source des Hautes-Vosges. Pure, donc. L’étiquette de la bouteille est, elle aussi, vosgienne, c’est un artisan du cru, basé à Pair-et-Grandrupt, qui l’a imprimée. Toute comme la contre-étiquette, sur laquelle un autre Vosgien a posé sa prose. Certes, l’auteur des Fleurs du malt (titre de son texte sur la contre-étiquette), est expatrié à Metz. Tout est vosgien ici. Seule la bouteille est d’ailleurs. Une belle Italienne, joliment galbée.Mais comme il le dit à qui veut l’entendre, « Vosgien un jour, Vosgien toujours. » Vianney Huguenot est donc rentré au pays pour tremper, exceptionnellement, sa plume dans la bibine. Auteur de plusieurs livres sur les Vosges, il est journaliste-chroniqueur (pour L’Estrade, entre autres…). Le quatrième larron est du Tholy, à quelques kilomètres de Gérardmer. Il s’agit de Pascal Duguet, potier de grès et créateur d’émaux. Avec sa compagne Sophie, il a fondé son atelier, baptisé Le chant du coucou, en 1981. « Nos pièces sont fabriquées avec différentes argiles mais principalement en grès. Elles sont façonnées au tour, à la plaque, aux colombins ou en modelage, et nous pratiquons deux modes de cuisson, dont le four à bois pour le grès brut, les pièces gravées sont émaillées naturellement par les cendres de bois. Quatre à cinq stères de bois sont nécessaires pour chaque cuisson », explique Pascal Duguet, qui, lui, a fabriqué la choppe spéciale La taverne. Inutile de préciser que le bois du four est Vosgien. Finalement, seule la bouteille est d’ailleurs. Une belle Italienne, joliment galbée.

Contact Terre & Nature : 06.83.07.34.81
karine.huguenot@laposte.net
Les bières des Hauts
bieresdeshauts589@orange.fr
Pascal Duguet – atelier du Chant du coucou, au Tholy
Potier de grès et créateur d’émaux
(Créateur d’une chope spéciale qui sera vendue avec la bière)
Plus d’infos sur : duguet.potier.free.fr