Le Club de la Presse et de la Communication de Metz-Lorraine a célébré ses 40 ans d’existence, début février. Forcément, autour d’une bonne table.

En 1977, quelques journalistes de Metz créent le Club de la Presse avec pour ambition d’avoir un espace neutre d’échange, un lieu « de défense de la profession, de réflexion sur l’évolution de nos métiers et le meilleur relais d’information pour ses membres », peut-on lire sur le site internet de l’association devenue, depuis, Le Club de la Presse et de la Communication de Metz-Lorraine. Quarante ans plus tard, le Club qui s’est ouvert aux communicants, s’est considérablement étoffé puisqu’il compte aujourd’hui, 250 membres. Il a également enrichi sa palette de services et activités, au fil du temps, afin de coller aux évolutions de la profession et de ses pratiques. Sis à côté de l’Opéra-Théâtre, le Club accueille également de nombreux évènements et conférences de presse. Mais ces évolutions n’ont pas gommé les principes et valeurs originelles du Club de la Presse. Lors de la soirée d’anniversaire, organisée début février au restaurant Les Terroirs de Lorraine, à Metz, Didier Bailleux, président du Club et directeur de Mirabelle TV, n’a pas manqué de le souligner : « le partage et la convivialité font partie intégrante de l’ADN du Club ». Plus de 140 personnes, parmi lesquelles le Mosellan Christopher Baldelli, le président du directoire de RTL, ont participé à cette soirée, conviviale, donc, mais également gourmande. Le choix d’organiser cet anniversaire dans le nouveau restaurant du chef étoilé sarregueminois Michel Roth, ne surprendra d’ailleurs nullement ceux qui connaissent l’histoire du Club. Pendant plus de 22 ans, il a organisé la Poêle de Fer, un concours culinaire qui réunissait des journalistes français et étrangers. Les plats des journalistes étaient ensuite « jugés » par un jury présidé par un grand chef. Paul Bocuse avait été l’un des premiers à se prêter au jeu. Forcément, ça marque…