Dans cette compilation de gags souvent plus fins dans leurs mécanismes que dans leur propos, Ravard et James moquent les ultra-riches des villes et des campagnes, les traders et les aristos, les grand-patrons, leurs épousées, leur amis et leur progéniture. Tous ont un point commun : une déconnexion totale d’avec la réalité. Sur leur lointaine planète, leurs questionnements et leurs états d’âme prennent immédiatement une dimension absurde et totalement jouissive. Alternant entre un style rappelant celui de Sempé et un trait plus réaliste, Chères élites est un album vif, inventif, et évidemment caricatural… mais parfois par tant que cela.

Aux éd. Fluide glacial