Breaking news
  • No posts where found

Table

Ces mots dont on se délecte

Encore un livre consacré à la cuisine ! Clairement mais dans celui-ci, le lecteur ne découvrira pas une nouvelle façon de préparer les pâtes ou bien encore un tour de main pour accommoder le poisson. Nulles photos qui font s’activer les papilles. Non. Avec Les petits plats dans les grands d’Henriette Walter, ce sont les mots de la cuisine et de la table que l’on savoure et dont on se

Si on passait à table ?

Ce mois-ci, la carte blanche se veut gourmande : la cuisine, c’est tout un art où l’on trouve autant à voir, à écouter et à lire qu’à boire et à manger. Un documentaire télé, une émission de radio et, inévitablement, un peu de lecture, pour en témoigner à la faveur de l’été. C’est un rituel dominical comme un autre, la grand-messe de ceux qui accordent à la cuisine la place

LE CHILI CON CARNE

© 123RF Par Daniel Stilinovic Mexicain le chili con carne ? Je rêve ! Un plat du temps des cow boys, tout ce qu’il y a de plus authentiquement texan. Il est vrai que le Texas et le Mexique sont frontaliers… Ce plat de pauvre à l’origine, littéralement piment avec de la viande est en réalité un ragoût de viande aux piments, chili étant une déformation de l’espagnol chile pour dire

LES OISEAUX SANS TÊTE

© DR Par Daniel Stilinovic Quel drôle de nom ! Et puis c’est dégoûtant à regarder un oiseau sans sa tête… Rien de tout cela, rassurez-vous ! Si jadis le chasseur se pouvait régaler de petits oiseaux rôtis sur des hâtelets, c’est aujourd’hui quasiment impossible à cause de la culture intensive et du déboisement d’une part, de l’usage des engrais et des pesticides en quantité industrielle de l’autre. Adieu alouettes, grives, merles,

LE RISOTTO

© DR Par Daniel Stilinovic On devrait dire les risottos… Car des recettes de risotto, il y en a autant que de villes dans le Nord de l’Italie, autant que de villages aussi et presqu’autant qu’il y a de foyers… À chacun sa façon, même s’il existe en la matière une base incontournable :  c’est la réduction d’un bouillon (le brodo) ajouté à un riz démarré au gras, auquel on ajoute

Le goût des autres

© Luc Bertau Impossible d’arrêter l’Amour Food lorsqu’il s’agit de distribuer vibrations positives et bons petits plats. Julie Lenoble et Stéphane Noël, couple passionné par les repas entre amis s’est réinventé il y a quelques années pour devenir les traiteurs officiels de la sphère culturelle messine. Aujourd’hui, ils se mobilisent pour apporter un peu de réconfort au personnel hospitalier. Le printemps 2020 s’apprêtait à débuter et les projets à fleurir

LES MADELEINES

© DR Par Daniel Stilinovic Au cours du dix-neuvième siècle et jusqu’à la première guerre mondiale se déroulait un curieux spectacle en gare de Commercy, dans la Meuse. À chaque arrêt de train, une foule de vendeuses de madeleines se précipitait, paniers aux bras, aux portières des voitures pour vendre ces petites pâtisseries aux passagers, les unes représentant telle fabrique, les autres telle autre, lesdites fabriques étant au demeurant toutes

LA POLENTA

© DR Par Daniel Stilinovic Qui n’a entendu parler dans le Pays-Haut de la polenta miaou ? Vrai, la polenta accompagne particulièrement bien le lapin sauté. Sauf que les Italiens des premiers temps de l’immigration étaient fort pauvres. Et les mauvaises langues de dire qu’ils n’hésitaient pas à capturer le chat de la voisine qui, une fois la tête coupée, avait l’apparence et même le goût d’un beau lapin de clapier…

LES ESCARGOTS À LA PAYSANNE

© DR Par Daniel Stilinovic Cela vous dirait-il de consommer la chair d’un petit animal largement préhistorique, puisque contemporain des dinosaures qui, eux, ont disparu il y a quelque soixante-six millions d’années ? C’est… C’est l’escargot bien sûr ! Petit certes mais tenace pour survivre aujourd’hui encore dans des milieux ravagés par les engrais, les pesticides et les détritus de toutes sortes. Les premiers hommes les consommaient déjà… Nous aussi,

Le credo du Kristal

© A. Mébarki Depuis plus de quinze ans, Adeline et Jean-Philippe Trungel déploient leur sens de la convivialité et des choses simples mais bonnes au Kristal Palace. Incontournable, ce restaurant messin s’avère à leur image : chaleureux. Il faudrait pouvoir actionner la machine à remonter le temps pour se rendre compte de ce qu’était réellement le bâtiment qui, au 3 rue Gambetta, abrite le Kristal Palace. Aujourd’hui, les Messins s’y