Breaking news
  • No posts where found

Scène

Ô TEMPS SUSPENDU !

© Droits Réservés C’est une œuvre énigmatique qui sera proposée le 20 septembre dans le grand auditorium de la Philharmonie Luxembourg. La Symphonie n°8 de Schubert, surnommée l’« inachevée », sera explorée aux cotés du pianiste Jean-François Zygel, qui ponctuera la soirée avec une séance d’improvisation. Inachevée… mais expliquée. Le jeudi 20 septembre, l’occasion sera belle d’en savoir plus sur la Symphonie n°8 de Franz Schubert, qui a composé un peu plus de 1 000

Lumière vive

Son Lux © Droits Réservés Avec Brighter wounds, son sixième album, Ryan Lott préserve l’émotion et le minimalisme de son projet électro-pop Son Lux. Ses collages entre culture classique et esprit de beatmaking font toujours fonctionner conjointement son univers, traversé de sons entre rêve et réalité. L’éducation musicale de Ryan Lott s’est d’abord forgée dans la discipline d’un apprentissage classique du piano, avant de dériver dans de nombreuses directions. Après des études

L’âme d’un prophète

Raphae Saadiq © Mel D.Cole-BW Natif d’Oakland, Charlie Ray Wiggins alias Raphael Saadiq est influencé aussi bien par la vague soul des années 70 que par l’explosion hip-hop qui a suivi. Étiqueté neo-soul, il est le fruit du croisement historique de ces deux styles lors de la transition entre ces deux genres populaires entre la fin des années 70 et le début des années 80. Avant de prendre le nom

Démons du jeu

© B.Bottemer Jacques Joppin et Gabriel Palmieri ont créé Videokidz, un groupe de reprises de musiques de jeux vidéo rétro : un vaste travail d’adaptation pour rendre hommage à une culture qui les passionne. Si le chiptune, qui consiste à composer à partir des puces audio des consoles de jeux, est un courant musical qui a émergé plutôt récemment, c’est encore plus le cas de la reprise de thèmes de jeux vidéo.

INSPIRATIONS PARTAGÉES

© Nicolas Waltefaugle La compagnie meusienne Azimuts fête ses vingt ans avec un festival sur le site d’Ecurey à Montiers-sur-Saulx, où elle s’est installée après des années de pérégrinations dans le Sud meusien. Un événement qui reflète les rencontres et les échanges qui ont nourri le territoire et les artistes. C’est l’histoire d’une compagnie profondément attachée aux arts de rue, arpenteuse des chemins, des campagnes et des places de villages du Sud

Modèle grec

Gustavo Gimeno © Sébastien Grébille Une fois n’est pas coutume, l’Orchestre philharmonique du Luxembourg ouvrira la saison 2018-2019 de la Philharmonie Luxembourg, sous la baguette de son chef Gustavo Gimeno. La soirée de lancement du 14 septembre aura un fort accent russe puisque des œuvres d’Igor Stravinsky et de son compatriote Tchaïkovski résonneront dans le Grand Auditorium. Dans le détail – et dans l’ordre – le public pourra entendre Jeu de

Entrez c’est ouvert !

© DR C’est désormais un rendez-vous bien établi. Chaque année au mois de septembre, la Philharmonie Luxembourg invite le public à découvrir sa face cachée, à travers son évènement Orchestramania. Pour mémoire, la première édition de ces portes ouvertes a eu lieu en 2013. À l’époque, l’Orchestre philharmonique du Luxembourg (OPL) dévoilait ses coulisses aux visiteurs après 80 ans d’existence. Ce rendez-vous a notamment pour mission de briser l’image traditionnelle du temple

Blues sale

Orelsan © Jean Counet Les rappeurs de la nouvelle scène francophone se succèdent à la Rockhal. À la rentrée, c’est quasiment un vétéran qui y déploiera ses rimes et son mal-être : Orelsan, qui en quelques albums a démontré que son talent allait bien au-delà des polémiques et des clichés. En mars 2009, un peu après la sortie du premier album d’Orelsan Perdu d’avance, on aurait eu du mal à imaginer que celui-ci serait

Trois voies

Niska © Koria En octobre, la Rockhal accueillera trois artistes enthousiasmants de la scène francophone ; celle du hip-hop d’abord avec Niska et Hamza. Le premier a remué l’été 2017 avec son tube Réseaux puis son album Commando où il mêle le rap « dirty south » d’Atlanta à ses racines congolaises. Hamza, avec sa mixtape 1994, sortie en fin d’année après plusieurs singles, confirme la bonne santé du rap belge avec des artistes

En campagne pour le blues

©DR Le village de Mécleuves accueille la musique du diable pour la première édition de Mécleuves, Terre de blues, festival à la programmation internationale né de la passion et de l’implication d’une bande de copains. Philippe Manzano, président de la MJC de Frontigny-Mécleuves, et Jean-Marie Vannesson avaient dans le sang l’amour de l’engagement associatif et celui de la musique. A la fête patronale de Mécleuves, affairés derrière le barbecue, ils contemplent