Politique

Vandoeuvre-lès-Nancy en appel

© DR En juin 2017, lu conseil municipal de la commune de Vandœuvre-lès-Nancy avait adopté une motion de soutien à Marwan Barghouti, député palestinien, militant pour la Paix. Préalablement, Stéphane Hablot, le maire de Vandœuvre, avait déjà fait adopter une première délibération attribuant le titre de citoyen d’honneur de sa ville au leader palestinien. Un soutien affiché que n’a guère goûté la Préfecture qui a décidé, à nouveau, (la Préfecture

Moselle /Meurthe-et-Moselle : l’idée de Mathieu Klein

Patrick Weiten, Président du département de la Moselle : «La Moselle ne se mariera avec personne». Tout récemment, Mathieu Klein, le président du Conseil départemental de Meurthe-et-Moselle a évoqué l’idée d’une fusion avec le voisin mosellan… Dans le courant de l’été, le préfet Marx a remis, au gouvernement, son rapport sur l’avenir institutionnel de l’Alsace qui pourrait déboucher sur la création d’un département unique regroupant les deux collectivités actuelles. Dans la foulée Mathieu

Démission de Nicolas Hulot : les « écolos » du Grand Est réagissent

© DR Nicolas Hulot a démissionné du gouvernement, fin août. Dans la presse régionale, les élus EELV ont pointé le manque d’intérêt du gouvernement pour l’écologie. « Je vais prendre la décision la plus difficile de ma vie. Je ne veux plus me mentir.  Donc je prends la décision de quitter le gouvernement ». C’est ce qu’a déclaré Nicolas Hulot, à la surprise générale, le 28 août dernier au micro de France

UNE FAIM DE NOUS ?

© Vianney Huguenot Élu à Woelfling-lès-Sarreguemines à l’âge de 21 ans, il a été le plus jeune maire de France en 1995. Michaël Weber a pris depuis de la bouteille et du galon. Il vient d’être élu président de l’imposante Fédération nationale des Parcs Naturels Régionaux (PNR). Il tient aussi les rênes du PS de Moselle. Renouveau et retour des socialistes  ? Il y croit et il nous dit pourquoi. « Pas de

SIGNAL FAIBLE

© Droits réservés En cette rentrée 2018, si l’on fait abstraction de la récente et fracassante démission de Nicolas Hulot qui a pris tout le monde de court, la seule préoccupation immédiate des éditorialistes semble être la reconstruction du paysage politique français, après qu’il ait explosé, façon puzzle, lors des dernières élections présidentielles. La tempête de dégagisme exprimé il y a un an par tous ceux de nos concitoyens, nombreux,

CONTRE EXTRÊME

© Marc Olenine / Autoportrait Les idées du Front national (devenu Rassemblement national) sont au cœur du combat mené par Marc Olenine à Hayange, depuis que le parti de Marine Le Pen s’est emparé de cette municipalité du nord de la Moselle en 2014. Que ce soit au sein du collectif d’opposition Hayange en résistance ou à titre personnel, ce fils de la vallée de la Fensch milite pour le vivre-ensemble.

NOUVEAU CONTRAT SOCIAL

© Droits réservés Laurent Fabius le disait en son temps (celui de l’ancien monde) en parlant du Front National : ce parti pose les bonnes questions, mais donne les mauvaises réponses. La formule vaut-elle aujourd’hui pour le Président de la République française ? Car force est de reconnaître qu’il ose toutes les questions, des moins contestables aux plus tabous, affichant par là sa volonté de bousculer la société jusqu’au plus profond de son

DE L’OMBRE À LA LUMIÈRE

© MA Villers-lès -Nancy Gamin, il voulait être « Björn Borg, ou plutôt Stan Smith ». Dans le sport de haut-niveau, François Werner a finalement opté pour une discipline collective : la politique. Passé par la case « homme de l’ombre », il est aujourd’hui vice-Président de la Région Grand-Est et de la Métropole du Grand Nancy et maire de Villers-lès-Nancy. On ne saisit pas complètement François Werner si l’on passe outre son goût de l’ombre. De toute évidence

« JE PARLE COMME LES GENS »

© Manuel Jan Députée de la 6e circonscription de Meurthe-et-Moselle depuis bientôt un an, seule élue France Insoumise (FI) du Grand Est, Caroline Fiat est décrite comme « une tête dure ». Au sein d’un groupe parlementaire qui collectionne les grandes gueules – Mélenchon, Ruffin, Corbière… – l’aide-soignante a réussi à se frayer un chemin, se faire un nom et la réputation de « députée des petites gens ». La vie politique tient à peu

Réforme de la justice : La Moselle dit non !

© L. Bertau À l’initiative de Patrick Weiten, Président du Conseil départemental de la Moselle, les 23 présidents des communautés d’agglomération et des communautés de communes mosellanes ont écrit à Emmanuel Macron afin de peser sur la nouvelle carte judiciaire qui se dessine, dans le cadre de la réforme de la justice. Inquiets des conséquences qu’aura la réorganisation qui se dessine (en termes d’accès à la justice, et de sa « déshumanisation »),