Musique

Nikolaj Szeps-Znaider : un violoniste à la baguette

Nikolaj Szepts-Znaider ©Lars Gundersoen À LA PHILHARMONIE LUXEMBOURG Robert Schumann, Frédéric Chopin et Carl Maria von Weber seront les compositeurs mis en lumière lors de la soirée du 21 mai à la Philharmonie Luxembourg. Placé sous la direction du chef d’orchestre Nikolaj Szeps-Znaider,le concert verra aussi la participation du pianiste Saleem Ashkar.  Les œuvres jouées ce soir-là seront précisément le Concerto pour piano et orchestre n°1 (Chopin), la Symphonie n°3,  surnommée

« Conflicting memories » d’Osted : rêves électriques

Osted ©  Droits Réservés Mêlant post-punk, indie-rock et new-wave, le son du jeune groupe messin Osted est accrocheur, magnétique et déjà empreint d’une certaine maturité. Après deux ans marqués par un album et des rencontres décisives, c’est une belle histoire un peu gâchée par l’époque qui se poursuit avec la sortie de Conflicting memories. Un soir de décembre 2018 à l’Espace Jean Ferrat de Longlaville, nombre d’aficionados de la scène post-punk sont

« La Passion de Jeanne d’Arc » en concert : transcender le muet

À LA PHILHARMONIE LUXEMBOURG Le célèbre film de Carl Dreyer, La Passion de Jeanne d’Arc, sera mis à l’honneur lors de la soirée du 28 avril à la Philharmonie Luxembourg. À défaut de retrouver la parole, ce chef d’œuvre du cinéma muet pourra compter sur les voix du réputé Orlando Consort pour lui apporter la profondeur vocale qui lui manque tant. Deux en un. Les amateurs de cinéma et de musique seront

« Let my people go » d’Archie Shepp : double coeur

Let my people go, le saxophoniste vétéran Archie Shepp livre  un nouveau dialogue de haute volée avec un pianiste aux côtés de Jason Moran. En résulte un album superbe, qui s’adresse directement à notre âme et à celle des musiques afro-américaines. À 83 ans, la parole et le souffle d’Archie Shepp résonnent avec toujours autant d’éloquence, de profondeur et d’élégance. Familier des duos saxophone-piano (avec Joachim Kühn, Abdullah Ibrahim, Siegfried Kessler…), il s’associe ici

Florent Simon : prendre son envol

 © Droits Réservés Imprégné de la tradition folk anglo-saxonne, le messin Florent Simon sort son premier album, The Birds are back. Un disque sensible et aérien, à la musique et aux textes teintés de mélancolie, traversé de nombreux fantômes mais aussi de promesses d’avenir. Quelques silhouettes d’oiseaux sur un ciel coloré par une lueur d’aube : la pochette de The Birds are back, tout comme son titre, symbolise parfaitement l’état d’esprit de son auteur. À

« David Bowie. Rainbowman, 1983-2016 » : Bowie Partie B

Jérôme Soligny a rencontré des dizaines et des dizaines de collaborateurs de Bowie pour écrire ce livre qui s’inscrit dans la continuité du précédent consacré à l’artiste et portant sur les années 67-80. 1983, c’est l’année de sortie de Let’s Dance.  Sollicité dès janvier 2016, pour réactualiser sa biographie de David Bowie, Jérôme Soligny a ignoré les sirènes du marketing et s’est lancé dans un projet monstre : retrouver un maximum de collaborateurs du musicien

« Gainsbourg (vie héroïque) » : tout conte fait

SERGE GAINSBOURG, 30 ANS APRÈS En 2010, le plus provocateur des chanteurs français avait droit à un hommage sur la grande toile du 7e art. Gainsbourg façon Joann Sfar, ça avait donné un projet décalé, que l’apprenti cinéaste présentait alors comme un conte plutôt qu’un biopic. Inspiré de la vie et des amours de l’homme à la tête de chou, Gainsbourg (vie héroïque) était autant un hommage à l’artiste qu’aux femmes qui ont

Serge Gainsbourg et le cinéma

© Illustration : Philippe Lorin SERGE GAINSBOURG, 30 ANS APRÈS   Une bobine dans la lumière « J’avais pour ambition d’imposer ma sale gueule à l’écran » disait Gainsbourg. Une ambition qui s’est plutôt concrétisée : il apparaîtra dans un peu plus de trente films. Le réalisateur Michel Boisrond le repère sur la pochette de son premier disque et décide de lui faire jouer le rôle d’un maître-chanteur dans Voulez-vous

« L’Homme à tête de chou » : requiem pour un légume

SERGE GAINSBOURG, 30 ANS APRÈS L’Homme à tête de chou partage avec Histoire de Melody Nelson sa construction en chapitres, une impopularité à sa sortie et un statut d’œuvre culte. Mais à la symphonie succède un album plus déluré, plus expérimental, rythmé par un phrasé unique. Malgré sa soif de reconnaissance, Gainsbourg n’a jamais cédé aux sirènes de la facilité : après les échecs des albums Vu de l’extérieur et du

« Histoire de Melody Nelson » : l’autre Lolita

SERGE GAINSBOURG, 30 ANS APRÈS Histoire de Melody Nelson est un album mythique, véritable conte musical, entêtant, envoûtant dont l’influence a dépassé les genres, les époques et les frontières. En 1968, Gainsbourg sort de son aventure avec Brigitte Bardot, n’a pas sorti de véritable album depuis Gainsbourg Percussions quatre ans plus tôt et cherche un second souffle. Sa rencontre avec Jane Birkin va initier sa réincarnation sentimentale et artistique. Celle-ci prendra