Musique

« Gainsbourg (vie héroïque) » : tout conte fait

SERGE GAINSBOURG, 30 ANS APRÈS En 2010, le plus provocateur des chanteurs français avait droit à un hommage sur la grande toile du 7e art. Gainsbourg façon Joann Sfar, ça avait donné un projet décalé, que l’apprenti cinéaste présentait alors comme un conte plutôt qu’un biopic. Inspiré de la vie et des amours de l’homme à la tête de chou, Gainsbourg (vie héroïque) était autant un hommage à l’artiste qu’aux femmes qui ont

Serge Gainsbourg et le cinéma

© Illustration : Philippe Lorin SERGE GAINSBOURG, 30 ANS APRÈS   Une bobine dans la lumière « J’avais pour ambition d’imposer ma sale gueule à l’écran » disait Gainsbourg. Une ambition qui s’est plutôt concrétisée : il apparaîtra dans un peu plus de trente films. Le réalisateur Michel Boisrond le repère sur la pochette de son premier disque et décide de lui faire jouer le rôle d’un maître-chanteur dans Voulez-vous

« L’Homme à tête de chou » : requiem pour un légume

SERGE GAINSBOURG, 30 ANS APRÈS L’Homme à tête de chou partage avec Histoire de Melody Nelson sa construction en chapitres, une impopularité à sa sortie et un statut d’œuvre culte. Mais à la symphonie succède un album plus déluré, plus expérimental, rythmé par un phrasé unique. Malgré sa soif de reconnaissance, Gainsbourg n’a jamais cédé aux sirènes de la facilité : après les échecs des albums Vu de l’extérieur et du

« Histoire de Melody Nelson » : l’autre Lolita

SERGE GAINSBOURG, 30 ANS APRÈS Histoire de Melody Nelson est un album mythique, véritable conte musical, entêtant, envoûtant dont l’influence a dépassé les genres, les époques et les frontières. En 1968, Gainsbourg sort de son aventure avec Brigitte Bardot, n’a pas sorti de véritable album depuis Gainsbourg Percussions quatre ans plus tôt et cherche un second souffle. Sa rencontre avec Jane Birkin va initier sa réincarnation sentimentale et artistique. Celle-ci prendra

Serge Gainsbourg, 30 ans après : témoignages

SERGE GAINSBOURG, 30 ANS APRÈS Oh, je voudrais tant que tu te souviennes…   Romain Muller – Chanteur Il n’est pas difficile pour Romain Muller de se remémorer les images et les sons laissés dans son esprit par le grand Serge : au moment de notre échange, il a devant lui une photo prise en 1980 par un membre de sa famille au Hall Rhénus à Strasbourg. Ce soir-là, face à des

Serge Gainsbourg : les arrangeurs, artistes de l’ombre

Photo : Serge Gainsbourg en compagnie de Michel Colombier © Droits réservés SERGE GAINSBOURG, 30 ANS APRÈS Ils ont contribué à forger le son Gainsbourg au fil des ans et des esthétiques : les arrangeurs ont souvent été les éminences grises musicales du grand Serge, volontiers jaloux de sa notoriété. Des hommes de l’ombre pour certains entrés dans la lumière. Musicalement parlant, son truc à Serge, c’était les mélodies, les thèmes, l’instinct. Autodidacte,

Serge Gainsbourg : passé à la postérité

SERGE GAINSBOURG, 30 ANS APRÈS Textes de Benjamin Bottemer        Illustrations de Philippe Lorin Il y a trente ans tout juste, le 2 mars 1991, disparaissait Serge Gainsbourg. Personnage et artiste adoré ou détesté, il est désormais considéré comme une figure mythique de la chanson, qui en un peu plus de trois décennies de carrière n’aura cessé de se transformer. En manipulant avec audace la langue française et toute l’histoire de

John Carpenter : encore plus de peur

John Carpenter, maître de l’angoisse au cinéma, est devenu un musicien électro à part entière avec ses Lost Themes, dont le troisième volet Alive after death ressuscite les ambiances glacées de ses films. Qui n’a pas encore, niché dans un coin de son cerveau comme un inquiétant parasite, le thème de Halloween, la nuit des masques, dont la musique a autant marqué le spectateur que le masque sans expression de son tueur Michael

Jordi Savall : au temps du baroque

©David Ignaszewski L’illustre musicien catalan Jordi Savall se produira le mercredi 3 février à la Philharmonie Luxembourg avec son ensemble Le Concert des nations. Au programme de la soirée : des œuvres tirées de la trame sonore du film Tous les matins du monde, dont il fut le directeur musical et qui contribua à populariser la musique ancienne, et la viole de gambe en particulier.  Il y aura de l’hommage dans l’air le mercredi 3

« La Vie de Brian Jones »: requiem pour un prophète

© Illustration : Philippe Lorin Brian Jones est celui qui a fait des Rolling Stones « le plus grand groupe de rock du monde » avant de s’effacer progressivement puis de disparaître à l’été 1969 : La Vie de Brian Jones dresse un portrait intime et tragique d’un esprit torturé, véritable génie créatif. Mick Jagger et Keith Richards n’ont pas toujours été les figures de proue des Rolling Stones. L’âme du groupe fut d’abord un