Breaking news

Livre

« Le Droit du sol, journal d’un vertige » : retrouver son chemin

Dans Le Droit du sol, Étienne Davodeau prend la route, sac au dos, pour un périple de 800 kilomètres entre la grotte aux peintures rupestres de Pech Merle et le futur site d’enfouissement de déchets nucléaires de Bure, en Meuse.  Récit humaniste et engagé, ce « Journal d’un vertige » est aussi un éloge de la lenteur et de la curiosité. Il était vraisemblablement temps pour Étienne Davodeau de retrouver les grands espaces. Né

« Monstres » de Barry Windsor-Smith : l’enfer grand format

Comic-book hors normes, Monstres de Barry Windsor-Smith est une expérience saisissante, servie par une maîtrise graphique totale et une vision chevillée au corps : explorer les aspects les plus sombres de l’âme humaine avec un regard sans concessions. Multi-récompensé depuis les années 70, Barry Windsor-Smith est reconnu comme un dessinateur de génie, notamment pour ses albums consacrés à Conan le Barbare et à Wolverine. Pour ces succès, son éditeur Marvel l’adore. Un peu moins lorsqu’il

« Blacksad : Alors, tout tombe » : lutte au sommet

Le félin détective revient dans Alors, tout tombe,  sixième volet des aventures de Blacksad, dont le premier tome nous plonge dans une sordide histoire d’enjeux immobiliers et de chantage. John Blacksad continue d’arpenter l’Amérique des bas-fonds jusqu’à ses hauteurs. La métaphore n’aura jamais été aussi juste que dans Alors, tout tombe, où l’on navigue entre les tunnels du métro et les ponts suspendus de New York : ouvriers et clochards d’un côté, politiciens et architectes

Jean-Yves Moyart : pour nous réveiller

« Les formidables histoires d’un avocat humaniste, talentueux et attachant. Parfois drôles, souvent déchirantes, toujours étonnantes », peut-on lire sur le petit bandeau rouge qui habille la couverture…  Jean-Yves Moyart était avocat au barreau de Lille, sa ville natale. Il est décédé en février dernier, à 53 ans, suscitant une grande émotion dans la sphère judiciaire et bien au-delà. L’avocat était suivi par plus de 60 000 personnes sur Twitter, outil qu’il utilisait volontiers

« L’amour à Bénestroff » d’André Faber : vacances au paradis

Passer l’été de ses douze ans à la campagne, chez ses grands-parents, quel souvenir ! Avec tendresse et sans nostalgie, André Faber promulgue L’amour à Bénestroff. Chouette. Connu – et comment ! – pour ses BD qui, en quelques cases, chroniquent l’époque et les gens qui la composent avec beaucoup d’à propos (le fameux strip de Monsieur l’Homme) ou pour l’album illustré, Le chat sourit à Metz, que chaque Messin se doit

« La Fracture » : génération désenchantée

Une vaste étude sociologique sur les 18-30 ans confirme les cassures françaises. Mais La fracture, puisque c’est le titre du livre qui en émane, révèle aussi les révoltes et les espoirs d’une jeunesse capable de jongler avec d’apparentes contradictions. Ce n’est pas un étudiant cherchant à saisir l’horizon qui le dit, ni même un jeune débarquant sur le marché du travail en pleine crise économique et sociale en constatant que, non, il

« M, l’homme de la providence » : monumental avec deux M

par Sylvain Villaume   Voici deux pavés qui, assemblés, cumulent déjà plus de 1 500 pages et, pourtant, on en redemande. Et ça tombe bien : une troisième ration de M est prévue, le temps pour la traductrice Nathalie Bauer de convertir de l’italien au français l’œuvre en tous points gigantesque d’Antonio Scurati, le romancier qui a fait œuvre d’historien en s’attelant à ce que personne avant lui n’avait jamais osé écrire en

Paul Nicolas : brasser le temps

Portrait par Vianney Huguenot  / Photo : Luc Bertau C’est un étonnant livre que publie l’ancien commandant de police messin, Paul Nicolas. Un dictionnaire amoureux de la bière, enrichi de récits d’équipées dans la société tunisienne post-révolutionnaire et dans l’histoire lorraine et luxembourgeoise.  Tout se croise et finalement se rejoint, par la grâce d’un homme amoureux de deux contrées, l’une natale, l’autre adoptive. Depuis trente-cinq ans, entre la Tunisie et la Lorraine, son

« Le Compagnon de route » : des étoiles dans la tête

Rugueux et décalé, Le Compagnon de route nous emmène sur le chemin des rêves inassouvis. Une aventure surprenante, où les mauvais coups s’enchaînent dans la Russie des marginaux et des exclus. Dès la première scène, le décor est posé : dans un poste de police moscovite, une prostituée vient porter plainte contre un flic, et ressort convaincue qu’elle ne peut compter que sur elle-même pour se défendre. Dehors, elle s’arrête devant une vitrine où

17ème Salon du Livre d’Histoire de Verdun : le salon du retour

Organisée par le Département de la Meuse, la 17e édition du Salon du livre d’histoire de Verdun, est programmée les 20 et 21 novembre. Après une année blanche pour cause de crise sanitaire, l’organisation a tout mis en œuvre pour garantir de belles retrouvailles entre les auteurs et le nombreux public. L’Amiral Alain Coldefy est le parrain de la 17e édition du Salon du livre d’Histoire de Verdun. Président de la Société