Breaking news

Livre

Nous étions les ennemis de George Takei et Harmony Becker

Après Pearl Harbor, le gouvernement américain décide d’interner dans des camps militarisés tous les japonais vivant aux États-Unis mais aussi ceux des secondes et troisièmes générations, au motif de la lutte contre de présumés ennemis intérieurs. L’acteur américaine d’origine japonaise George Takei a subi cet épisode méconnu de l’Histoire, et en livre un récit à hauteur d’enfant, éclairé par les échanges avec ses parents des années plus tard. Un récit

Cursus fin du monde de Robin Cousin

Une bande d’étudiants se retrouve pour une soirée déguisée. Thème : la fin du monde. L’occasion de discussions passionnées sur l’avenir incertain de l’humanité, et sur la façon de réveiller la société. Robin Cousin revêt à nouveau sa casquette de futurologue éclairé de la bande dessinée avec ce petit album en forme de débat social et scientifique, où chaque personnage représente un pan de la population. On vous conseille de prolonger votre

Le Serment des lampions de Ryan Andrews

Le Serment des lampions débute comme une revisite des Goonies ou de Stranger things, avec ces gamins juchés sur leur vélo partant à l’aventure. Déterminés à découvrir où vont les lampions qu’ils déposent sur la rivière à chaque équinoxe d’été, Nathaniel et Ben vont explorer un monde merveilleux et étrange et faire des rencontres qui le seront tout autant. Voici un très bel album, servi par un univers riche et

Ouvre les yeux

Beau, troublant, malin, L’Éveil lance un appel : réveillez-vous. Même si l’illusion proposée par Vincent Zabus et Thomas Campi est plus que séduisante. Chez Delcourt. Dès la première case, on ne peut pas le rater : il y a un monstre au-dessus de Bruxelles, à moins qu’il n’existe que dans l’esprit d’Arthur, angoissé permanent toujours persuadé qu’une catastrophe est imminente. Il n’empêche, ces traces de pas géantes, ces griffures sur les murs

Retour en images

Avec le premier tome de Bella Ciao, à paraître le 16 septembre chez Futuropolis, le lorrain Baru effectue son retour avec un grand récit évoquant l’intégration des immigrés italiens, entre Histoire et histoires. Chez Futuropolis. Natif de Thil, près de Villerupt, Hervé Barulea est devenu en un peu plus de trois décennies un grand monsieur de la bande-dessinée française, auteur d’une vingtaine d’albums, récompensé notamment par deux prix du meilleur

Pour une école plus juste

Les profs ont un rôle déterminant pour l’avenir des jeunes. Mais le système scolaire est défaillant et peine à lutter contre les inégalités sociales. Or, une école plus « juste » est possible explique la chercheuse Asma Benhenda. Les résultats de la recherche en sciences sociales sont unanimes à montrer que les personnes les plus décisives dans l’avenir d’un enfant, après ses parents, ce sont ses enseignants. Leur impact sur les générations

Petits services

Secrétaire, Christine Butcher est entièrement dévouée à son travail et à sa patronne peu… recommandable. Lorsqu’elle ouvre enfin les yeux, la jeune femme discrète et docile, n’a qu’une idée en tête : se venger. Christine Butcher, 25 ans, travaille pour Mina Appleton au sein d’une grande entreprise familiale. Elle est secrétaire. Zélée, elle s’investit totalement dans sa mission et se consacre entièrement à sa patronne, quitte à délaisser sa propre famille, ses

Être et avoir… une fille

Laurence Barraqué est née dans les années 1960. Elle a été éduquée et a grandi dans l’idée selon laquelle être un homme c’est tout de même… mieux. Et cela génère bien des questions en tant que fille, que femme. « C’est une fille… Oui oui, c’est bien aussi.  Une fille. Voilà, c’est dit, c’est fait. Le champagne va rester dans la 403. Un garçon, il aurait assisté au premier bain

Rêveries solitaires

© Luc Bertau Daniel Hartmann publie un premier recueil de poésie chez Indola Éditions. Fruit d’une longue maturation, Dans la vallée où flamboie le diamant bleu-noir est autant un hymne à la vie et à la nature qu’un hommage au compositeur Robert Schumann, à qui le Messin voue une grande admiration. Il n’est jamais trop tard pour publier un ouvrage. Daniel Hartmann est bien placé pour en témoigner, lui qui,

Khaled Habchi, Médecin urgentiste au CHR Metz-Thionville : « Ils soignent. Ils aident. C’est ce que j’ai voulu montrer »

©  Audrey Kromenhacker Médecin urgentiste au CHR Metz-Thionville, Khaled Habchi est également photographe. Durant la crise sanitaire, il a photographié son quotidien, celui des soignants et des patients à l’hôpital. Des regards, des instants et des émotions qu’il a rassemblé dans un superbe livre intitulé Dans l’œil du soignant. Quelle était votre ambition, ou votre envie, en photographiant votre univers quotidien, à l’hôpital ? L’idée de départ était de saisir