Breaking news

Livre

LE VOL NOCTURNE de Delphine Panique

Rogée est une sorcière. Entre la reconstruction de sa maison régulièrement détruite par les villageois et les apparitions de son amie Martine, qui une fois morte revient la visiter sous diverses formes animalières, elle est aux prises avec un quotidien en désordre marqué par l’absence, la perte et la solitude. Au fil de petits contes poétiques où le temps semble souvent se distendre, réalité et fantasme, passé et présent sont

LES TRUCS QUI FUMENT de Matthieu Pellerin

Ce jeune messin a réussi le hold-up du siècle : faire éditer sa compilation de petits dessins réalisés chaque jour pendant un an avec une opiniâtreté touchante. Et pas par n’importe qui : les éditions Lapin, tremplin pour jeunes auteurs cultivant l’art de l’absurde (à l’image du talentueux Geoffrey Monde). Thème : des trucs qui fument, mais qui le font avec panache, décontraction voire nonchalance, transcendant leur condition par cet acte si profondément humain, absurde lui-même

L’HOMME GRIBOUILLÉ de Serge Lehman et Frederik Peeters

Betty est une jeune femme au caractère bien trempé frappée d’une étrange affliction : l’aphasie, qui la rend muette dans les moments de grand stress. Suite à l’irruption de Max, étrange et menaçant homme-oiseau à la recherche de sa mère, Betty découvrira que les femmes de sa famille sont promises à une destinée hors du commun. Le superbe noir et blanc de Frederik Peeters, tout en courbes, insuffle vie et puissance

LA FAUCHEUSE

Après La Lionne, Terkel Risbjerg et Anne-Caroline Pandolfo dressent avec Serena le portrait d’une autre femme forte, bien décidée à abattre tout ce qui se dressera sur son passage. Chez Sarbacane. Les Smokey mountains, quelques années après la Grande Dépression : un univers impitoyable, peuplé de bûcherons désespérés et d’entrepreneurs sans foi ni loi. Un monde avant tout masculin dans lequel surgit Serena, la nouvelle épouse de George Pemberton, que celui-ci présente immédiatement

L’EXPULSION de Michel del Castillo

Le dernier livre de Michel del Castillo évoque un épisode oublié de l’histoire qui prend une couleur toute particulière à la lumière des tensions actuelles. Au début du 17e siècle, en 1609, Philippe III d’Espagne et le duc de Lerma décident d’expulser les morisques de la Péninsule ibérique. Ces 500 000 hommes et femmes, nés en Andalousie, sont les descendants des populations musulmanes converties au christianisme plus d’un siècle auparavant, et,

LE BOUQUIN DES APHORISMES de Philippe Moret

« Il y a toujours une philosophie pour le manque de courage » (Albert Camus). « On est orgueilleux par nature, modeste par nécessité » (Pierre Reverdy)… Le lecteur trouvera dans ce vaste répertoire quantité d’aphorismes souvent savoureux, drôles, incisifs et piquants. L’aphorisme, c’est l’art de « résumer en quelques mots une vérité fondamentale ou d’énoncer de manière succincte une vérité banale de la vie courante pour, souvent, aller à l’encontre des stéréotypes et

EN PLEIN MOIS DE JUNTE

© DR Grand admirateur de Pelé, Noureddine assiste au match qui oppose la Seleçào à l’équipe d’Algérie, le 17 juin 1965 à Oran. Deux jours plus tard, on parle moins de la défaite de l’Algérie que d’un mauvais tacle… politique. Le jour où Pelé d’Abdelkader Djemaï aux éditions Le Castor Astral. « Dans le Jour où Pelé, j’ai voulu, à travers les yeux, la sensibilité et le regard parfois amusé d’un adolescent de

SOUS LE DRAPEAU

Dans Cinq branches de coton noir de Steve Cuzor et Yves Sente, la lutte pour retrouver la première bannière étoilée en cache une autre : celle menée par les afro-américains, héros anonymes d’une histoire à réécrire. Chez Dupuis. En 1944, le soldat Lincoln Bolton est en butte aux railleries et aux bagarres dans sa base arrière de Douvres. A Philadelphie, sa sœur Johanna découvre le journal de son aïeule Angela Brown, qui fut domestique d’une

AILES FROISSÉES

Pour son premier roman, Le Silence d’Anaïs, aux éditions Chum, Dominique Nauroy a imaginé son intrigue dans le sillon mosellan qui l’a vu grandir. Sous la plume du journaliste, polar, aventure et passion amoureuse composent une partition poétique que l’on effeuille, page après page, avec délicatesse. Paul est fasciné par Anaïs. La nymphette, gracieuse, animale, le pousse dans ses derniers retranchements. Les deux adolescents nouent une relation chimérique rapidement contrariée par les événements qui

JE VEUX BRÛLER TOUT MON TEMPS de François Jonquet

«Valérie Lang avait 17 ans quand nous nous sommes rencontrés. J’avais alors 23 ans. Une amitié profonde est née, elle a duré trente ans, jusqu’à sa mort tragique. Son charme, sa liberté, et même ses caprices m’ont séduit instantanément. Elle aimait follement les êtres, son métier d’actrice, ses combats politiques : tout en elle témoignait d’une âme généreuse, et éprise d’absolu », écrit François Jonquet en quatrième de couverture de Je veux brûler