Breaking news
  • No posts where found

Histoire

LA LORRAINE DE MITTERRAND

(François Mitterrand et Helmut Kohl se recueillent devant l’Ossuaire de Douaumont en septembre 1984 © DR) Un an avant sa mort, le 31 décembre 1994, François Mitterrand s’adresse à ses compatriotes. Il achève son allocution par ce propos, mystérieux pour les uns, jubilatoire pour d’autres, émouvant et beau pour la plupart des téléspectateurs : « Je crois aux forces de l’esprit et je ne vous quitterai pas ». Promesse tenue. Vingt ans

IMMORTEL BRAUDEL

(Illustration : Philippe Lorin) Les dithyrambes à son propos ne manquent pas. Partout dans le monde, on salue « le pape de l’Histoire », un des plus grands intellectuels du XXe siècle, né dans une Lorraine qui, pourtant, l’oublie un peu. L’histoire de Fernand Braudel démarre à Luméville-en-Ornois en 1902. Une terre paysanne et meusienne dont il est fier, une Lorraine à laquelle il fait référence de nombreuses fois, comme dans cet

POTTECHER JUGE ET TÉMOIN

C’est un de ces moments que l’histoire fabrique avec parcimonie. Juillet 1945, Paris, palais Saint-Louis, le procès du maréchal Pétain s’ouvre. Les témoins défilent, et quels témoins ! : Édouard Daladier, « ferme et accusateur », Paul Reynaud, « fin et asticoteur », Albert Lebrun, « solennel et ennuyeux », Léon Blum, « prodigieux dans le portrait qu’il dresse de Pétain ». Tout près du maréchal déchu, un journaliste a pris place, aujourd’hui considéré comme le père de la chronique judiciaire,

ENTRE LE MARBRE ET LA GLAISE

Edgard Pisani s’est éteint le 20 juin. Il avait 97 ans. Né à Tunis, il était un Lorrain à sa manière, en tout cas Vosgien de cœur depuis qu’il avait rencontré et épousé Fresnette Ferry, petite-nièce de Jules Ferry. L’immense chalet d’Edgard Pisani, à Saint-Dié, surplombe de quelques mètres, dans le même parc, l’endroit où fut bâtie la maison (aujourd’hui détruite) du père de l’école laïque, gratuite et obligatoire. Jules