Breaking news
  • No posts where found

Histoire

La Ligue Hanséatique

Statue médiévale du chevalier Roland devant la mairie de Brême. Érigée en 1404 / © 123RF / Droits réservés Au XIIe siècle, des villes dynamiques du nord de l’Europe font le choix de se rassembler pour former une guilde. Un usage hérité du Moyen-Âge qui conduisait des marchands, artisans ou artistes ayant des intérêts communs, à se regrouper. Elle prend le nom de « Ligue hanséatique » ou « Hanse

De Gaulle et l’Europe

© Droits réservés « Bien entendu, on peut sauter sur sa chaise comme un cabri en disant «l’Europe !», «l’Europe !», «l’Europe !», mais cela n’aboutit à rien et cela ne signifie rien. » La phrase, célèbre, prononcée par de Gaulle, lors d’un entretien radiodiffusé et télévisé, le 14 décembre 1965, pouvait laisser accroire que ce dernier portait un regard ironique et désabusé sur l’idée européenne. Non pas. C’est au

Querelle byzantine

© Prise de Constantinople par les Croisés, 12 avril 1204 par Eugène Delacroix / Musée du Louvre / Droits réservés Les rapports de l’humain avec la divinité ou le sacré, sont souvent impétueux. Ils peuvent parfois se traduire par des approches divergentes sur des aspects particuliers de tel ou tel point du dogme ou de la liturgie, conduisant à des scissions affirmées, alors même que la religion est supposée rassembler ceux qui

Rassembler les Hommes

© Illustration Philippe Lorin L’Europe s’est érigée dans la durée, par soubresauts successifs, dans la violence des conflagrations armée ou dans de subtiles tectoniques des plaques politiques. Mais elle a aussi été servie par des personnalités plus visionnaires que d’autres, conscients des « choses du monde ». L’un d’entre eux a, en France, plus que tout autre, servi cette construction difficile. Il s’agit de Jean Monnet. « Victor Hugo voulait signer sa vie par un grand

Le gâteau marocain

© Droits réservés Au 19e siècle, les puissances européennes choisissent le monde pour s’affronter. C’est l’ère de la constitution des empires coloniaux où l’on se dispute les espaces territoriaux encore disponibles, notamment en Afrique. Se drapant dans une pseudo mission civilisatrice, les nations riches cherchent, en fait et surtout, à exploiter les ressources agricoles, minières et humaines des pays occupés. C’est dans ce cadre, qu’éclatent, au Maroc, en 1905 puis 1911, deux crises

Un fantôme pour guide

fantôme du château © Lars Weber Qui de mieux que le plus vieux résident d’un château pour en faire la visite et en connaître toutes les facettes ? Celui dont on parle offre ses services à Sarrebruck, dans un monument où résonnent des tas d’histoires. Le guide n’est autre qu’un fantôme millénaire, qui a accompagné depuis 1989 des milliers de visiteurs, dont de nombreux enfants. C’est en sa compagnie que

Dans les entrailles du Schlossberg

Grottes du Schlossberg © Yannik Planta Si vous cherchez une activité insolite à faire cet été, vous seriez bien inspiré d’aller faire un petit tour du côté de la ville d’Hombourg. Il faut impérativement aller visiter les grottes du Schlossberg. Ce vaste réseau de tunnels, situé sous les ruines d’une forteresse, aura connu plusieurs fonctions au cours de son histoire, servant notamment d’arsenal et d’entrepôt, mais aussi de refuge pour

Mine de trésors

© Droits réservés L’Association d’Histoire Industrielle d’Hussigny-Godbrange réhabilite depuis le début des années 2000 un site d’extraction dans les conditions exactes de production. Une spécificité unique pour revivre un siècle d’histoire. Convaincus qu’un trésor sommeillait sous leurs pieds, les bénévoles réunis au sein de l’Association d’Histoire Industrielle d’Hussigny-Godbrange ont pris l’initiative, au milieu des années 90, d’explorer la mine, fermée depuis 1978. Leur but : montrer les possibilités du site comme lieu de

Guerre enfouie

© DR À l’image de la « Nuit des paras » qui avait semé le chaos et la mort à travers Metz, la guerre d’Algérie a profondément marqué la Lorraine. Une tragédie longtemps entourée d’un silence que combattent, au nom du devoir de mémoire, le collectif « Juillet 61 » et l’historien Lucas Hardt. Historien franco-allemand (français par sa mère, allemand par son père), Lucas Hardt est aujourd’hui enseignant-chercheur à l’université de Hagen, dans

Grand-mère de l’Europe

© Droits réservés La reine Victoria (1819-1901) incarne à elle seule le 19e siècle d’un Royaume-Uni triomphant. À la fois accompagnatrice et guide d’une ère de prospérité économique et de basculement politique, au cours d’un règne d’un peu plus de soixante-trois ans, elle a su solidifier les bases d’une monarchie constitutionnelle qui bénéficie, aujourd’hui encore, d’une grande stabilité. Les plus hautes destinées, ne sont pas toujours le fruit d’une intervention de fées bienveillantes