Breaking news
  • No posts where found

Histoire

Les accords de Munich : chronique d’un « lâche soulagement »

par Marc Houver Les années 1930 sont marquées en Europe par l’ascension d’Hitler au pouvoir. Devenu chancelier du Reich en 1933, le dictateur multiplie les initiatives, souvent en rupture avec le traité de Versailles de 1920, qui toutes fragilisent la paix internationale. Une stratégie agressive hors des frontières qui met en lumière l’incapacité de la France et du Royaume-Uni à s’opposer aux visées hégémoniques et absolutistes de l’Allemagne nazie. La crise des Sudètes,

17ème Salon du Livre d’Histoire de Verdun : le salon du retour

Organisée par le Département de la Meuse, la 17e édition du Salon du livre d’histoire de Verdun, est programmée les 20 et 21 novembre. Après une année blanche pour cause de crise sanitaire, l’organisation a tout mis en œuvre pour garantir de belles retrouvailles entre les auteurs et le nombreux public. L’Amiral Alain Coldefy est le parrain de la 17e édition du Salon du livre d’Histoire de Verdun. Président de la Société

« Trop de fonctionnaires ? » d’Émilien Ruiz : disque rayé

La rengaine est tenace : la France compte trop de fonctionnaires (même l’État serait incapable de compter ses agents). L’historien Émilien Ruiz a donc enquêté… La campagne des présidentielles a commencé. Pour l’heure le sujet n’a pas encore été abordé mais il le sera très certainement, comme régulièrement depuis des décennies : le nombre de fonctionnaires. Comprendre leur « trop » grand nombre pour être plus précis. « De Saint-Just à Macron, en passant par Charles Maurras ou

18ème Salon du Livre d’Histoire de Woippy

18ème Salon du Livre d’Histoire de Woippy les 20 & 21 novembre 2021 Les débuts de la IIIème République « L’armée est vaincue et captive, moi-même je suis prisonnier », écrit Napoléon à l’impératrice Eugénie, alors qu’il est à Sedan. Le 2 septembre 1870, les armées françaises sont battues par les armées prussiennes. Ce moment d’histoire sonne le glas du Second Empire. Le 4 septembre, Gambetta proclame la République, la IIIe République, au nom du

Marc Houver : avec le temps tout ne s’en va pas…

… Mieux, tout s’explique. Pourfendeur des anachronismes et raccourcis, adepte de la nuance et de « la profondeur de champ », Marc Houver publie Moments clés de l’histoire européenne chez Indola Éditions. Servi par un plume raffinée et un graphisme plaisant, l’ouvrage offre aux lecteurs « un regard distancié » sur les faits et sur les hommes qui les tissent, les décousent ou les raccommodent, de Saint Augustin à Bobby Sands, du traité

Robert Schuman : l’Europe en âme

par Marc Houver   En portant sur les fonts baptismaux, le 9 mai 1950, la Communauté économique du charbon et de l’acier (C.E.C.A.), Robert Schuman a très largement contribué à faire avancer l’idée et la construction européennes. L’homme politique mosellan était convaincu que le rapprochement des peuples passe par la mise en œuvre d’institutions capables de porter les intérêts partagés des États. Originaire du pays des trois frontières, pétri de culture allemande, luxembourgeoise

Moselle déracinée : quatre journées de commémorations riches en rendez-vous

Moselle Déracinée, ce sont 4 journées de commémoration intenses et riches en événements festifs, expositions, temps de commémoration, témoignages, pour ne surtout pas oublier. Voici les principaux rendez-vous qui s’adressent à tous les publics, et notamment aux jeunes Mosellans.  Spectacle : « 1939, Soudain nous sommes partis » Adossée à une mise en scène dynamique incluant du chant, de la musique mais aussi du théâtre et des créations visuelles, cette œuvre inédite réunira 1 000

Moselle déracinée : 1939/1940, « Déguerpir… »

Entre septembre 1939 et l’été 1940, 400 000 Mosellans sont évacués de force. Ils s’entassent dans des charrettes, des voitures et des trains en direction du sud, de l’ouest, du nord. Dès le mois de juillet 1940, dans la foulée de la signature de l’armistice, des familles font le choix de revenir en Moselle devenue… « territoire allemand ». Le 1er septembre 1939 marque le début de l’attaque allemande contre la Pologne. Dans la

Raymond Aron : la nuance radicale

par Marc Houver   Un vigile sur une vigie. Ainsi pourrait-on décrire Raymond Aron. L’intellectuel aux multiples talents, a été l’un et l’autre tout au long du vingtième siècle. En se plaçant systématiquement à l’ubac de la pensée dominante, il a assuré tout à la fois une fonction de veille et d’éveil. De sa sortie de Normale Sup, rue d’Ulm à Paris, à son dernier souffle, il a guetté toutes les déviances de

« Grande traversée » sur France Culture : ondes mythiques

par Sylvain Villaume   Quel point commun entre la comtesse de Ségur, Benito Mussolini, Diego Maradona ou François Mitterrand ? A priori, aucun. Sauf que France Culture les réunit sous la bannière de ses Grandes traversées, séries documentaires aussi instructives que passionnantes, à retrouver en podcast pour celles et ceux à qui elles auraient échappé cet été. C’était un samedi, en fin de matinée – plus très loin de l’apéro, en quelque sorte –