Breaking news

Expo

Monumental

Vincent BAILLAIS, Ind. Ipousteguy, femme au bain, 1966, bronze poli, coll. Ipousteguy L’artiste Ipoustéguy aura marqué son époque avec ses sculptures imposantes  ancrées dans la modernité. À l’occasion du centième anniversaire de sa naissance, sa Meuse natale lui rend hommage à travers plusieurs expositions organisées en 2020 et 2021. Notamment à Doulcon, où le centre culturel portant son nom fait résonner sa mémoire et son œuvre. Jean Robert, ça ne

Que le spectacle (re)commence !

© 123RF En octroyant à la culture une enveloppe de 2 milliards d’euros et se montrant rassurant quant à la mise en œuvre rapide des aides financières, Jean Castex, le Premier ministre, a rassuré les acteurs culturels. Après des mois d’incertitudes et parfois d’inactivité totale, une majorité de structures peuvent à nouveau accueillir du public. Mais sous certaines conditions, la Covid-19 donnant le tempo. Précisions et réactions d’acteurs culturels lorrains.

Briller par sa présence

© DR Il y a un an dans le village de Praye, en Meurthe-et-Moselle, Alexandre Janiaud a installé sa « fabrique autonome de petits plaisirs simples ». Ma Bonne Étoile, qui accueille expositions, concerts et brocante, est la concrétisation d’un idéal : partager la culture et susciter les rencontres. C’est au pied de la colline de Sion-Vaudémont, à quelques kilomètres de la frontière vosgienne, que se nichent les locaux de Ma Bonne Étoile. Son

Tableaux vivants

© F. Doncourt Le Musée départemental Georges de La Tour présente près de 200 œuvres réparties sur trois niveaux qui, par-delà Georges de La Tour, originaire de Vic-sur-Seille, laissent à voir un vaste panorama… mais aussi de la peinture européenne du XVIIe au XXe siècle. Accueillant régulièrement de nouvelles œuvres, le musée présentera jusqu’en juin le tableau Laissez venir les enfants à moi de Nicolas Tournier, peintre français inspiré par

Hommage mural à la sidérurgie

E.Hiddemann- Hendrik Beikirch à Neunkirchen © Susanne Renk Si vous passez par Neunkirchen, arrêtez-vous à l’angle des rues Bahnhof et Wellesweiler, dans le centre-ville. C’est là, sur la façade à pignon d’une maison, que l’artiste allemand Hendrik Beikirch a réalisé une fresque monumentale. Intitulée E Hiddemann, elle rend hommage aux forçats de la métallurgie locale à travers la figure d’un ouvrier, plus précisément Bobo Lutze, qui a travaillé 37 ans

Rodin et Nauman en vedette à Sarrebruck

Auguste Rodin, L’Avarice et la luxure © Musée Rodin Foto: Christian Baraja Depuis le 21 septembre, il est possible d’admirer les œuvres de deux géants de l’art contemporain à la Moderne Galerie du Saarlandmuseum. En mettant côte à côte les créations du Français Auguste Rodin et de l’Américain Bruce Nauman, la célèbre institution sarrebruckoise souhaite mettre en lumière la convergence de ces deux artistes sur bien des thèmes, même si

Rêveries délivrées

Aziz Mébarki © DR Vadim Korniloff et Dominique Cervantès sont deux artistes messins aux univers et aux pratiques dissemblables mais qui cultivent tous deux un attrait pour la liberté qui a tout d’une quête : celle de sortir des cadres. Ils exposent ensemble à la galerie et boutique Froufrouthé à Metz du 29 novembre au 11 janvier. L’exposition s’appelle Combats enchantés, surmontée de la mention Korniloff VS Cervantès, comme l’affiche

Mise à jour

Vestige©Tingting Wei Des étudiants de l’École Supérieure D’Art de Lorraine portent un regard décalé sur l’archéologie avec l’exposition photographique Archéologie imaginée au Musée de la Cour d’or : l’histoire d’un dialogue entre deux pratiques. Xavier Margarit et Renata Dupond, respectivement conservateur régional adjoint de l’archéologie de la DRAC du Grand Est et responsable du pôle Archéologie Préventive de Metz Métropole, utilisent fréquemment la photographie pour un usage documentaire. Désireux de lui

Chemins intérieurs

© DR Sofiane Boubahlouli consacre une expo pluridisciplinaire à la marche hors norme qu’il a accomplie entre 2017 et 2018, de Boulay à Alger. À découvrir jusqu’au 6 novembre dans l’enceinte de la Porte des Allemands à Metz. Il l’avait annoncé dans un portrait que nous lui avions consacré en décembre 2017. Après avoir parcouru près de 6 000 km de Boulay à Alger, dans une quête qui se voulait humaine et spirituelle,

Magie de l’instant

© BPALC Il vit dans les Vosges, il parcourt le monde, de l’Arctique à l’Antarctique, du Tibet à la Russie, il est l’un des plus réputés photographes naturalistes et animaliers de la planète. Depuis ses douze ans et sa première photo – un chevreuil dans la forêt de Chamagne – Vincent Munier a choisi de « montrer le beau », comme un acte militant. Il expose jusqu’en janvier une soixantaine de ses