Éco

Aide-soignant : un métier d’avenir

Si vous êtes tenté par le métier d’aide-soignant, c’est le moment de réagir. Le nombre de places pour se former est en forte progression, dans la région. Mais attention, il faut s’inscrire avant le 10 juin. À la rentrée 2021-2022, 50 % de places supplémentaires pour se former au métier d’aide-soignant seront disponibles en Grand Est, soit 1 000 places supplémentaires toutes voies de formation confondues. Cette augmentation de l’offre de formation vise à :

« Quoi qu’il en coûte… » : qui va payer ?

Dossier par Fabrice Barbian « Quoi qu’il en coûte ». Le Président Macron l’a répété à l’envi, depuis mars 2020, la crise nécessitant, à ses yeux, de tout faire pour sauver les entreprises et les salariés. Des milliards ont ainsi été déversés et injectés dans l’économie nationale. D’autres le seront encore cette année et l’an prochain. Mais il va aussi falloir songer à rembourser la dette de la France qui atteint désormais 2.700

Plaidoyer pour la fermeture de Cattenom

Centrale nucléaire de Cattenom© DR Que le Luxembourg et les régions frontalières allemandes de Sarre et de Rhénanie-Palatinat aimeraient voir la centrale nucléaire de Cattenom fermée au plus vite n’est un secret pour personne. A l’occasion des 35 ans de la catastrophe de Tchernobyl, ils ont réaffirmé cette volonté commune en se basant sur une nouvelle étude réalisée par le cabinet allemand Consentec. Celle-ci a analysé les besoins énergétiques et

Grand Est : la Région accélère sur les biocarburants

© DR La Région a annoncé la prolongation de son opération « kit bioéthanol à 1 € » qui permet aux particuliers de convertir leur véhicule au bioéthanol, avec la clé des économies de carburant et un impact plus léger sur l’environnement.  La Région a pour ambition de développer la filière des biocarburants durables. La collectivité entend doubler d’ici 3 à 5 ans la part de biocarburants durables dans le mix énergétique régional pour

UE : le budget Erasmus+ doublé

26,2 milliards d’euros. C’est le budget accordé par la Commission Européenne au nouveau programme Erasmus+ pour la période 2021-2027. C’est pratiquement le double du programme précédent.  Erasmus+ sert à financer des projets de mobilité à des fins d’apprentissage et de coopération transfrontière pour 10 millions d’Européens de tous âges et de tous horizons. Et force est de constater qu’avec un budget de plus de 26 milliards pour 2021-2027 (+ 2,2 milliards provenant

Luxembourg : le bio en progression

©Luxembourg-gouvernement.lu Un an après son entrée en vigueur, le plan d’action national de promotion de l’agriculture biologique PAN-Bio 2025, affiche un premier bilan encourageant. Le Luxembourg ambitionne d’atteindre 20% de surfaces agricoles exploitées en mode agriculture biologique d’ici 2025. « Nous observons une progression très encourageante de l’agriculture biologique sur les dernières années », a indiqué Romain Schneider, ministre luxembourgeois de l’Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural qui, mi-mars, a tiré

La Grande Région envisage de se doter d’un Euro Accélérateur

©123RF Pour faire de la Grande Région un leader industriel, social et environnemental, la Région Grand Est et le Luxembourg ont évoqué la création d’un « Euro accélérateur ».  Accompagner les transitions du monde industriel en mobilisant les acteurs, les ressources et les compétences de la Grande Région. C’est la mission qui devrait être confiée à l’Euro accélérateur, un projet porté par la Région Grand Est en collaboration avec le Luxembourg mais qui

Éric Marochini et la « Politique de cohésion des territoires »

© DR Directeur général des services (DGS) de la Communauté de communes du Saulnois (57), Éric Marochini est l’auteur, avec Damien Augias, de l’ouvrage Politique de cohésion des territoires récemment paru. Opportunité saisie pour faire, avec lui, un petit point sur la situation des territoires ruraux.  À quoi servent les politiques de cohésion des territoires ? Qu’est-ce qui se joue ? Au niveau national et même européen, les politiques de cohésion des territoires ambitionnent

BPALC : Dominique Garnier succède à Dominique Wein

De gauche à droite : Dominique Garnier, Thierry Cahn et Dominique Wein BPALC © DR Le Conseil d’administration de la Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne (BPALC) a nommé Dominique Garnier à la Direction générale de la BPALC. Il succède à Dominique Wein qui prend sa retraite.  Dominique Garnier bénéficie d’une solide expérience professionnelle et connait parfaitement la banque. Diplômé de l’ESSCA en 1983, il intègre la Banque Populaire Anjou Vendée. Au fil

Aider les jeunes : Gauche-Droite, à chacun sa manière

Dossier par Fabrice Barbian Accorder une allocation aux jeunes n’est pas foncièrement une idée neuve, puisqu’une telle aide revient régulièrement sur le tapis depuis plus de 20 ans. Mais la crise est passée par là, plongeant bon nombre de jeunes dans la précarité. La Gauche plaide pour l’instauration d’un RSA Jeune pour les 18-24 ans. La Droite mise sur un renforcement de l’accompagnement.  Ce n’est pas un scoop, la précarité des jeunes