Série

« Panic » de Lauren Oliver

Si vous avez aimé la tétralogie de films Hunger Games ou le roman Marche ou Crève de Stephen King, Panic est fait pour vous. Panic est un jeu impitoyable aux règles aussi simples que meurtrières. Tout le monde ignore qui l’a inventé ou quand il a commencé. Pour les habitants de la petite ville rurale de Carp, au Texas, ce jeu est le seul moyen de s’extirper de leur vie

« Master of None » : au tour de Denise

Créée par Aziz Ansari en 2015, Master of None est enfin de retour pour une troisième saison. Exit Dev l’épicurien et ses pérégrinations romantiques et professionnelles. Place à Denise et à son histoire d’amour résolument moderne. Il en aura fallu du temps pour que la troisième saison de Master of None voit le jour. Après quatre ans d’attente, la série revient mais avec une surprise : elle ne sera plus centrée sur Dev,

« The One » : âmes soeurs à l’hameçon

The One, de Howard Overman, thriller au faux-airs de Black Mirror, une chercheuse et PDG amorale a révolutionné le monde des rencontres et relations amoureuses avec son application fondée sur l’ADN. Une avancée technologique pour le meilleur, mais surtout pour le pire. S’il est vrai que toutes les applications de rencontre promettent à leurs utilisateurs de trouver le ou la partenaire idéal·e, les déconvenues sont légions au moment fatidique du rendez-vous.

« Le prix de la paix » de Petra Biondina Volpe

Au sortir de la Seconde Guerre mondiale, la Suisse est épargnée : alors que ses pays voisins se sont entretués et sortent ravagés du conflit, la nation helvétique est restée neutre et n’a pas pris part aux combats. Mais son attitude dans l’immédiat après-guerre est pour le moins ambigüe : c’est à travers la chronique d’une famille d’industriels du textile suisse que la scénariste Petra Volpe jette un regard critique sur la complexité et

« It’s a sin » : déni soit-il

Après l’excellente série dystopique Years and Years, Russel T. Davies revient dans It’s a sin sur une décennie de sida à Londres. Un groupe de jeune gens tout juste arrivés dans la capitale britannique voient leur liberté nouvellement acquise et leur insouciance dérobées lorsque la maladie frappe leur communauté. Une fresque poignante et sublime. En septembre 1981, un vent nouveau de liberté souffle pour Ritchie, Roscoe et Colin. À 18 ans, il est

« Les irréguliers de Baker Street » de Tom Bidwell

Qui sont les Irréguliers ? Selon Sherlock Holmes, ils sont capables « d’aller partout et de tout entendre », ce qui fait d’eux de parfaits espions à son service. Car le grand détective ne serait l’enquêteur qu’il est sans l’aide d’une armée d’enfants des rues prêts à glaner des informations sur n’importe qui dans Londres et ses alentours, pour gagner quelques shillings et même une guinée si la découverte le mérite. Les Francs-Tireurs de

« 6 x confiné.e.s » sur MyCanal

La pandémie et le confinement qui en a découlé continuent d’inspirer les artistes. En octobre dernier déjà, Netflix mettait en ligne Social Distance, une série entièrement tournée à l’aide de webcams et de vidéoconférences, et qui suivait le quotidien de personnes en quarantaine, à travers leurs écrans. C’est au tour de Canal+ d’offrir une création originale sur l’impact de la pandémie dans la vie de tout un chacun. Chaque épisode

« Toujours là pour toi » de Maggie Friedman

Seattle, 2003. Tully Hart (Katherine Heigl) est une présentatrice vedette d’un talk-show à fortes audiences. Kate Mularkey (Sarah Chalke) est une femme au foyer, mère d’une adolescente et en instance de divorce. Si elles n’ont à première vue rien en commun, les deux quadragénaires sont en réalité meilleures amies, et ce depuis le jour où le van de la mère hippie de Tully a débarqué à Firefly Lane, et où

« Big Sky » : bleu comme l’enfer

Première série de Star, la nouvelle section de Disney+ qui promet un programme plus mature, Big Sky de David E. Kelley est une enquête policière qui nous plonge au cœur du nord des États-Unis, avec ses forêts à perte de vue, ses lacs bleu glacier et ses montagnes enneigées. Grace et Danielle Sullivan sont aux anges : à peine âgées de 16 et 17 ans, les deux sœurs ont reçu l’autorisation de leur mère

« Lupin » sur Netflix : la main au collier

C’est le plus grand des voleurs, gentleman cambrioleur… Créé en 1905 par Maurice Leblanc, Arsène Lupin est le héros de pas moins de dix-huit romans, trente-neuf nouvelles et cinq pièces de théâtre. Ses aventures ont connu de nombreuses adaptations, et la dernière en date Lupin de George Kay cartonne aujourd’hui sur Netflix. Assane Diop est encore un jeune adolescent quand son père meurt en prison, après avoir été condamné pour un crime