Cinéma

QUI VIVE de Marianne Tardieu

Marianne Tardieu pose un regard aiguisé sur la banlieue dans son premier film, Qui vive. L’histoire de Chérif, vigile dans un centre commercial en attendant de décrocher son concours d’infirmier, qu’il a déjà raté trois fois. Il est revenu vivre chez sa mère pour se concentrer sur ses études, et a maille à partir avec un groupe de jeunes désœuvrés, qui le provoquent constamment sur son lieu de travail. Il

À LA VIE de Jean-Jacques Zilbermann

« Auschwitz-les-Bains », c’est ainsi que la mère du réalisateur Jean-Jacques Zilbermann, déportée dans le tristement célèbre camp de la mort, alors qu’elle n’avait pas 20 ans, avait rebaptisé la plage de Berck, où elle avait pris l’habitude de retrouver, une fois par an, deux autres survivantes. « C’était une façon pour elle de dédramatiser », a confié le cinéaste. C’est sur cette même plage qu’il a posé ses caméras durant l’été 2013,

LES OPPORTUNISTES de Paolo Virzì

Près du Lac de Côme en Italie. Les familles de la richissime Carla Bernaschi et de Dino Robelli, agent immobilier au bord de la faillite, sont liées par une même obsession : l’argent. Un accident la veille de Noël va brutalement changer leurs destins. Ce pitch est celui des Opportunistes, signé du cinéaste Paolo Virzi. Ce gros succès en Italie, qui a remporté sept Donatello, dont celui du meilleur film et de