Cinéma

MAD MAX 4 : FURY ROAD DE GEORGE MILLER

Trente-ans après le dernier épisode, la saga Mad Max est de retour. Le 4ème volet, intitulé Fury Road et signé George Miller, est sans conteste l’un des films les plus attendus de l’année 2015, avec les nouveaux Star Wars et The Avengers. La bande annonce de cette nouvelle mouture, spectaculaire en diable, n’a fait qu’attiser les attentes des fans de la première heure, tout en mettant l’eau à la bouche

CHAIR À POGNON

Est-on prêt à tout accepter pour garder un emploi ? La question est au cœur du dernier film de Stéphane Brizé, intitulé La loi du marché. Une fiction sociale qui a permis au cinéaste rennais de se frayer un chemin jusqu’au Festival de Cannes, où il tentera de décrocher la Palme d’Or, en compagnie notamment de trois autres films français. En attendant le verdict des salles, La loi du marché s’est assuré de séduire

LES TERRASSES DE MERZAK ALLOUACHE

Il se passe beaucoup de choses sur les terrasses d’Alger. C’est ce qu’a voulu montrer le réalisateur Merzak Allouache dans son nouveau film. Si ce sujet s’est imposé aux yeux de ce fin observateur de l’Algérie, c’est parce que ces lieux deviennent de plus en plus populaires auprès de la population. Caractéristiques de la capitale algérienne, ces promontoires sont autant de fenêtres donnant sur des histoires de toutes sortes, de

SET FIRE TO THE STARS d’Andy Goddard

Pour son premier long-métrage, le réalisateur Andy Goddard s’intéresse à un de ses plus célèbres compatriotes, le poète et écrivain Dylan Thomas, mort à l’âge de 39 ans et considéré comme le leader de la littérature anglo-galloise. Set Fire to The Stars revient sur la relation difficile entre cet auteur à la vie dissolue (il était très porté sur la consommation d’alcool) et le poète américain John Malcolm Brinnin (dont

MAGGIE DE HENRY ROBSON

Depuis qu’il a quitté les plateaux de la politique, l’ex gouverneur de la Californie Arnold Schwarzenegger est revenu à ses premières amours en dépoussiérant son costume de comédien. Il est à l’affiche de Maggie, le premier film de Henry Robson. A première vue, cette fiction a l’air dans ses cordes, puisqu’elle met en scène une adolescente contaminée par un virus qui transforme ceux qu’il frappe en zombies cannibales. On se dit que ça

REFUGIADO DE DIEGO LERMAN

Refugiado, c’est l’histoire d’une fuite et d’un fléau ancré dans la société argentine, celui de la violence conjugale. Lui-même natif de ce pays, le cinéaste Diego Lerman braque sa caméra au plus près de Mathias et de sa mère enceinte, une femme sous l’emprise d’un mari violent qui décide un jour de quitter son foyer maudit avec son enfant sous le bras. Refugiado est né d’une expérience vécue par le

L’ÉPREUVE DE ERIK POPPE

Alors qu’elle réalise un reportage sur les femmes kamikazes en Afghanistan, une photographe émérite est blessée dans un attentat. De retour chez elle, en Irlande, elle constate que ses absences prolongées l’ont peu à peu éloignée de son mari et ses deux filles… Le nouveau film d’Erik Poppe, L’épreuve, aborde le dur métier de reporter de guerre. La situation de Rebecca, déchirée entre sa passion et son amour pour sa famille,

L’OMBRE DES FEMMES DE PHILIPPE GARREL

Comme il en a l’habitude, Philippe Garrel s’est à nouveau penché sur les affres des relations sentimentales pour son 26ème long-métrage. L’ombre des femmes lui offre une nouvelle occasion d’explorer la complexité du triangle amoureux à travers l’histoire de Pierre (Stanislas Mehrar), tiraillé entre son désir pour sa compagne Manon (Clotilde Courau) et sa maîtresse Elisabeth (Lena Paugam). Ce triangle amoureux se muera en quatuor amoureux lorsqu’il apprendra que Manon

CERTIFIÉE HALAL de Mahmoud Zemmouri

Deux mariages qui se télescopent, un échange involontaire de mariées qui donne lieu à de nombreuses péripéties. S’il apparaît plutôt drôle sur le papier, le nouveau film de Mahmoud Zemmouri, Certifiée halal (il devait au départ s’intituler Ni poule ni soumise), aborde des sujets sensibles comme la condition des femmes dans les pays musulmans et le mariage forcé. C’est ce qui attend Kenza (Hafsia Herzi), une étudiante qui prêche pour

Marécage humain

Porté à l’écran par Benoît Jacquot, le roman d’Octave Mirbeau, Le journal d’une femme de chambre a inspiré d’autres cinéastes par le passé. Jean Renoir, en 1946, et Luis Buñuel, en 1964, se sont attaqués à cette satire sociale de la France de 1900, à travers des versions très différentes. Jamais deux sans trois. Le roman d’Octave Mirbeau, Le journal d’une femme de chambre, paru en 1900, revient sur les écrans après