Cinéma

EX MACHINA D’ALEX GARLAND

Et si le robot ne souhaitait pas l’extinction de l’homme, mais était au contraire une phase de son évolution ? C’est la voie explorée par Alex Garland dans son premier long-métrage, Ex Machina. Le brillant scénariste de Sunshine et 28 Days Later signe un thriller où la science prend le pas sur la fiction. Ce huis clos étouffant met en scène Caleb (Domhnall Gleeson), un programmateur informatique qui va être

MANGLEHORN DE DAVID GORDON GREEN

Il est beaucoup question de regret et du passé dans Manglehorn, de David Gordon Green (Prince Avalanche). Manglehorn, c’est ce serrurier vieillissant, rongé par cette décision prise 40 ans plus tôt, lorsqu’il était malfrat, et qui lui a coûté l’amour de sa vie. Obsédé par le choix qu’il a fait, cet homme vit enfermé dans son propre monde, se contentant de nourrir son vieux chat malade, de discuter avec le

UNE MÈRE DE CHRISTINE CARRIÈRE

Depuis Darling en 2007, Christine Carrière a un faible pour les drames sociaux, puisant son inspiration dans les documentaires. Une mère ne déroge pas à la règle. Mathilde Seigner y incarne Marie, une mère courage prête à tout pour remettre son fils dans le droit chemin. Comme elle l’avait déjà fait avec Rosine, sans doute son film le plus connu, la cinéaste se penche sur l’adolescence. Ici, elle prend les

CAVANNA, JUSQU’À L’ULTIME SECONDE, J’ÉCRIRAI DE DENIS ET NINA ROBERT

On en avait déjà eu un aperçu dans la foulée du festival de la BD d’Angoulême, dans une version courte diffusée sur France 3 Poitou-Charentes. L’intégrale du documentaire réalisé par Denis Robert et sa fille Nina, Cavanna, jusqu’à l’ultime seconde, j’écrirai, débarque désormais sur les écrans. Il contient des entretiens avec François Cavanna, enregistrés peu de temps avant sa mort, le 29 janvier 2014, mais aussi des archives et des

GRAZIELLA DE MEHDI CHAREF

Plutôt silencieux ces dernières années, Mehdi Charef est de retour avec le style naturaliste qu’on lui connaît. Cette fois, il braque sa caméra sur deux cabossés de la vie. Elle infirmière, lui projectionniste. Enfin dans une autre vie. Car dans Graziella, ils purgent leur fin de peine. Ils se sont connus par le passé, ont failli s’aimer. Et voilà que la prison, à travers les parcours de réinsertion, les rapproche

LE MONDE DE NATHAN DE MORGAN MATTHEWS

Les films sur l’autisme sont rares au cinéma, mais c’est pourtant le sujet qu’a choisi Morgan Matthews pour son premier long-métrage. C’est après avoir réalisé une trilogie de documentaires sur des compétitions scolaires un peu particulières, comme l’Olympiade internationale des Mathématiques, qu’il a eu envie de tourner Le monde de Nathan. C’est à ce genre de compétition qu’un professeur anti-conformiste va vouloir inscrire un élève pas comme les autres. Car

GIRLS ONLY DE LYNN SHELTON

Le 6ème long-métrage de Lynn Shelton (Humpday, Ma meilleure amie, sa sœur et moi) évoque une drôle de relation entre une femme approchant la trentaine et une adolescente de 16 ans. Alors que ses amies sont déjà installées dans la vie, Megan (Keira Knightley) a visiblement du mal à se fixer, et la demande en mariage de son petit ami ne va rien arranger. Préférant le quotidien insouciant de sa

LES JARDINS DU ROI D’ALAN RICKMAN

De professeur à souverain. Le comédien et cinéaste Alan Rickman, qui incarnait un enseignant aussi lugubre que mystérieux dans la saga Harry Potter, devient Louis XIV pour les besoins de son 2ème film, Les jardins du roi, où il donne la réplique à Kate Winslet et Matthias Schoenaerts. Cette production s’inspire d’une histoire vraie puisqu’elle revient sur la construction du bosquet des Rocailles au château de Versailles, véritable pièce maîtresse des jardins. Une

MELODY DE BERNARD BELLEFROID

Pour son 2ème long-métrage, le Belge Bernard Bellefroid se penche sur un thème complexe et très peu exploité par le cinéma : les mères porteuses. Après La Régate en 2010, où il suivait les pas d’un ado qui se réfugie dans la pratique de l’aviron pour oublier les coups de son père, le cinéaste fait encore dans la gravité avec Melody, qui lui a notamment valu le Prix du public au festival

LADYGREY D’ALAIN CHOQUART

Ancien directeur de la photographie ayant signé plusieurs épisodes de séries TV, Alain Choquart nous emmène en Afrique du Sud pour son premier long-métrage intitulé Ladygrey. Le scénario est une adaptation de deux romans de l’écrivain français Hubert Mingarelli, La dernière neige et Une rivière verte et silencieuse. Deux œuvres qui ont marqué le cinéaste, en particulier « la profondeur bouleversante des personnages ». L’histoire se déroule dix ans après la fin