Cinéma

QUATRE MARIAGES ET UN ENTERREMENT de Mike Newell

C’est le genre de film qu’on ne se lasse pas de revoir. Sortie en 1994, cette comédie romantique à l’humour très british oscille habilement entre légèreté et gravité. On se laisse porter par cette bande d’amis soudés, tous d’irréductibles célibataires, qui assisteront à 4 mariages et un enterrement, hélas celui de l’un d’eux, Gareth, sans doute le plus extravagant. La cérémonie d’adieux a d’ailleurs été immortalisée par les vers du

FORREST GUMP de Robert Zemeckis

« La vie, c’est comme une boîte de chocolats, on ne sait jamais sur quoi on va tomber. » Cette réplique phare du film de Zemeckis résume bien le parcours extraordinaire de son personnage principal, un habitant de l’Alabama un peu simplet incarné à merveille par Tom Hanks. Ce rôle d’une vie lui a permis de rafler un Oscar, mais aussi de faire voyager des millions de spectateurs à travers la monde.

LE MAGNIFIQUE de Philippe de Broca

Un écrivain raté qui se prend pour le héros de ses romans d’espionnage en laissant déborder son imagination devant sa machine à écrire. Bienvenue dans Le Magnifique (1973 ), où Jean-Paul Belmondo tient un de ses plus beaux rôles dans le style « tac tac badaboum » qui a fait sa réputation. La réalité et la fiction se juxtaposent dans cette comédie parodique où notre Bébel national est à la fois François

LE FABULEUX DESTIN D’AMÉLIE POULAIN de Jean-Pierre Jeunet

C’est dans un Paris magnifié par son style très reconnaissable que Jean-Pierre Jeunet nous emmène sur les traces d’une héroïne solitaire, qui s’est mis en tête de répandre le bonheur autour d’elle, après la découverte d’une boîte de bergamotes de Nancy. Et ça marche ! Assurément un film qui fait du bien que ce Fabuleux destin d’Amélie Poulain incontournable de nos mémoires et de la filmographie du réalisateur. Ce bijou de romantisme

MON NOM EST PERSONNE de Tonino Valerii

Produit par Sergio Leone et mis en scène par son ancien assistant Tonino Valerii, Mon nom est personne est porté par un duo improbable, formé de Henry Fonda et Terence Hill. Le premier campe un pistolero usé qui a décidé de finir ses vieux jours en Europe. Le second se glisse dans la peau d’un loup solitaire au patronyme singulier (Personne), qui vénère cette légende de l’ouest américain. Au point

CHANTONS SOUS LA PLUIE de S.Donen et G. Kelly

Dans la famille des comédies musicales, Chantons sous la pluie est un incontournable. Le film parfait à regarder quand le ciel pleure comme une madeleine justement. C’est simple et terriblement efficace. Tout a été dit sur ce chef d’œuvre à l’impeccable mise en scène et aux chorégraphies inoubliables, comme celle où Gene Kelly danse sous des trombes d’eau avec son parapluie, après avoir embrassé la femme qu’il courtise. Ce grand

JOUR DE FÊTE de Jacques Tati

Film de peu de mots, le premier long-métrage de Jacques Tati (1949) fait partie  des films cultes du cinéma français. Tourné en couleurs mais projeté en noir et blanc, ce Jour de fête teinté de nostalgie s’avère aussi drôle qu’attachant. C’est la France d’antan, avec ses traditions et l’insouciance d’une vie rythmée par la campagne. Ce monument national, qui valut au petit village berrichon de Sainte-Sévère-sur-Indre une notoriété internationale, doit

La grande récré

En 1972, des millions de Français se gondolaient devant L’aventure c’est l’aventure, sans se soucier de la critique, assassine. Apologie de la connerie et 2e plus gros succès de Claude Lelouch, ce film loufoque et brouillon doit beaucoup à la complicité et la complémentarité de ses interprètes. Un modèle de comédie vintage ! Quand on découvre la première fois L’aventure c’est l’aventure, on se dit qu’on a affaire à un ovni,

Histoire stupéfiante

© DR Fruit d’un travail minutieux à travers les siècles et à travers le monde, une série disponible jusqu’à la fin mai sur le site d’Arte retrace L’histoire du trafic de drogue en trois parties. Un documentaire à l’image du sujet qu’il traite : addictif ! À l’image, non pas un lit de roses, mais un champ de pavot parsemé de fleurs apportant de subtiles touches de mauve et de blanc sur

Sauver la France

SORTIE LE 4 MARS Après avoir été l’abbé Pierre et le commandant Cousteau pour les besoins du 7e art, Lambert Wilson se forge un destin étoilé dans le De Gaulle de Gabriel Le Bomin. Il incarne un général terriblement humain dans ce biopic historique et intimiste centré autour de juin 1940 et son célèbre appel à la résistance. « On m’a toujours dit que j’avais le physique pour. » Dans une