Cinéma

THE MORNING SHOW de Kerry Ehrin

Sur APPLE TV+  saison 1 Dès le mois de novembre, Apple se lance dans le grand bain du streaming avec son service Apple TV+. Pour séduire les nouveaux abonnés et faire de l’ombre à ses concurrents, la plateforme ne lésine pas sur les moyens. Parmi les nombreux films et séries qui composent son catalogue tout neuf, on trouve The Morning Show, dont le casting ne laisse pas indifférent : Jennifer Aniston, Steve

LES GRANDS de Benjamin Parent, Joris Morio

Sur OCS Saison 1 à 3 Bien que cette comédie existe depuis 2016, elle a pu passer inaperçue dans le paysage télévisuel. Pourtant, cette série française, qui décrit avec justesse et sans cliché le quotidien d’un groupe d’adolescents, a été favorablement accueillie par le jury du Festival de la Fiction de La Rochelle. Le temps a filé depuis la première saison qui marquait la rentrée en classe de 3ème. Kenza,

LA GUERRE DES MONDES de Howard Overman

Sur Canal+ Saison 1 Ce n’est non pas une, mais bien deux versions du roman culte de H.G. Wells qui sortent en format série cet automne : l’une proposée par la BBC, l’autre coproduite par la Fox et (cocorico !) Canal+. L’œuvre a déjà connu maintes adaptations, que l’on pense à l’émission de radio qui a rendu célèbre Orson Welles ou encore au film de Spielberg avec Tom Cruise. Si la BBC

Faisceau d’intentions

Sur Netflix saison 1 Reboot du film choc La Vague de Dennis Gansel, Nous, la Vague, cette nouvelle série allemande adapte très librement le récit original. On oublie l’expérience sociale qui échappe au professeur, mais on garde les adolescents aux manettes d’une organisation totalitaire. Le long-métrage de Dennis Gansel sorti en 2008 aura marqué toute une génération de lycéens (difficile d’y couper en cours d’allemand). La Vague s’inspire de l’expérience

Retour de l’épique

Sur HBO & OCS Saison 1 Cela fait déjà quatre ans que la BBC a annoncé l’adaptation sur petit écran de la trilogie best seller de Philip Pullman, His dark materials (en français, À la croisée des mondes) réalisé par Jack Thorne : avec l’ajout à la production de la chaîne HBO, la série verra enfin le jour le 4 novembre. De multiples univers parallèles vont alors s’offrir aux spectateurs,

LES ÉBLOUIS de Sarah Suco

SORTIE LE 20 NOVEMBRE Premier long-métrage de la comédienne Sarah Suco (Comme des garçons, Guy), Les Eblouis raconte l’histoire d’une famille qui va se retrouver embrigadée dans une secte. L’intrigue, qui se déroule dans la région d’Angoulême, en Charente, se focalise sur Camille, l’aînée de cette famille dont la mère, campée par Camille Cottin, est fragile. C’est l’histoire de son combat pour défendre sa liberté dans ce contexte particulier, mais

PROXIMA d’Alice Winocour

SORTIE LE 27 NOVEMBRE Quatre ans après son 2e long-métrage, Mustang, la cinéaste parisienne Alice Winocour revient avec une histoire axée sur la relation entre une mère et sa fille. Eva Green y incarne une spationaute française déchirée entre son rêve de partir dans l’espace et la perspective de devoir être séparée de sa progéniture (interprétée par la jeune Zélie Boulant) pendant un an. L’ex James Bond Girl a dû

MIDWAY de Roland Emmerich

SORTIE LE 6 NOVEMBRE Trois ans après avoir signé la suite d’Indepedence Day, Roland Emmerich est de retour avec un nouveau film à l’action démesurée, qui fait écho au Pearl Harbor de Michael Bay, sorti sur les écrans il y a 18 ans. La bataille de Pearl Harbor sert d’ailleurs de socle à ce film de guerre historique, le premier du genre au passage pour le réalisateur allemand, dont on

LE BEL ÉTÉ de Pierre Creton

SORTIE LE 13 NOVEMBRE Cinéaste du vécu, qui puise dans le réel le terreau de ses fictions, Pierre Creton est de retour avec un film aux accents de documentaire. Ancré dans sa Normandie natale, Le bel été raconte par petites bribes la vie commune de 7 personnages : un couple formé par Simon et Robert, leur amie Sophie, une adolescente, Flora, et trois migrants, Nessim, Mohamed et Wally, originaires du Soudan, de

LES MISÉRABLES de Ladj Ly

SORTIE LE 20 NOVEMBRE Film d’une brûlante actualité (entrant notamment en résonance avec le mouvement des Gilets jaunes), Les Misérables raconte avec réalisme et authenticité une bavure policière dans la ville de Montfermeil (93). Le résumé : un jeune garçon, qui a volé un lionceau dans un cirque, est victime d’un tir de Flash-Ball par un membre de la BAC. La scène, filmée par hasard par le drone d’un jeune de la cité,