Cinéma

L’ÎLE AUX CHIENS de Wes Anderson

SORTIE LE 11 AVRIL La dernière offrande visuelle du réalisateur Wes Anderson est aussi léchée que ses précédentes productions, comme The Grand Budapest Hotel et Moonrise Kingdom. Neuf ans après son superbe Fantastic Mr Fox, il replonge avec brio dans l’univers de l’animation en nous racontant l’histoire de chiens déportés sur une île-déchetterie à cause d’une épidémie de grippe canine qui s’est abattue sur le Japon. Du moins c’est le

DANS LA BRUME de Daniel Roby

SORTIE LE 4 AVRIL Paris envahie par une brume mortelle forçant ses habitants à attendre sur les toits ou dans les étages supérieurs des immeubles d’hypothétiques secours… Voilà le scénario imaginé par Guillaume Lemans, très sollicité, à qui l’on doit entre autres ceux de Pour Elle, A bout portant et Un homme idéal. Côté mise en scène, le propos est français mais l’accent québécois. Outre Atlantique, Daniel Roby a signé

PLACE PUBLIQUE d’Agnès Jaoui

SORTIE 18 AVRIL Cinq ans, presque une éternité. Depuis 2013 et le film Au bout du conte (peut-être pas le meilleur cru de leur collaboration), on n’avait plus revu au cinéma le tandem Agnès Jaoui – Jean-Pierre Bacri. L’année 2018 mettra fin à la disette puisqu’elle marque la sortie de leur 5e long-métrage, Place publique, où l’on retrouve des thèmes chers à la réalisatrice et scénariste comme la compassion et

DON’T WORRY, HE WON’T GET FAR ON FOOT de Gus Van Sant

SORTIE LE  4 AVRIL Dix ans après Harvey Milk, biopic consacré à cette figure de proue du combat pour les homosexuels aux Etats-Unis, le réalisateur Gus Van Sant s’intéresse à une autre histoire vraie avec ce Don’t Worry, He won’t Get Far On Foot. Celle de John Callahan, devenu tétraplégique à l’âge de 21 ans après un accident de voiture provoqué par l’alcool, un démon qu’il apprivoisera dès l’âge de

ESCOBAR de Fernando León de Aranoa

SORTIE LE 18 AVRIL L’empereur de la cocaïne, qui mit la Colombie à feu et à sang dans les années 80, inspire le cinéma et la télévision. Après, ente autres adaptations, la série sur Netflix et le film Escobar : Paradise Lost (2014), avec dans le rôle principal Benicio Del Toro, c’est au tour de l’Espagnol Fernando León de Aranoa de s’y coller. Dans son Escobar, le cinéaste s’intéresse à la relation

GASTON LAGAFFE de Pierre-François Martin-Laval

SORTIE LE 4 AVRIL Après Les Profs, l’ex-Robin des Bois Pierre-François Martin-Laval, alias Pef, adapte au cinéma une nouvelle bande dessinée. Et pas n’importe laquelle : Gaston Lagaffe himself ! Le célèbre gaffeur bricoleur, anti-héros et pantouflard par excellence, débarque sur les écrans après avoir ronflé sur pas mal de pages, lui qui est apparu pour la première fois dans le journal Spirou. Celui qui a fêté ses 60 ans en 2017, et a

Coup de marteau

SORTIE LE 4 AVRIL Programmé sur nos écrans, le nouveau film d’Armando Iannucci a eu moins de chance au pays de Vladimir Poutine, en subissant les foudres de la censure en janvier dernier. La mort de Staline relate de façon burlesque la lutte qui s’est orchestrée autour de la succession du petit père des peuples. « On peut rire de tout, mais pas avec n’importe qui », disait Desproges. La maxime s’applique au dernier

En mode virtuel

SORTIE LE 28 MARS 2018 Deux mois après Pentagon Papers, Steven Spielberg débarque à nouveau sur les écrans avec un long-métrage campé dans le monde des jeux virtuels. Véritable hymne aux années 80 que ce cinéaste aussi talentueux que lucratif aura marquées de son empreinte, Ready Player One est aussi un joli clin d’œil à la culture pop. Si la simple sortie d’un film de Steven Spielberg vous donne des palpitations, l’entame

TOUT LE MONDE DEBOUT de Franck Dubosc

SORTIE LE 14 MARS 2018 On connaissait le Franck Dubosc acteur de comédies, on le découvre désormais réalisateur dans un registre qui a beaucoup contribué à son succès. Pour son premier long-métrage, le Patrick Chirac de la saga Camping s’attaque à un sujet sensible : le handicap. Dans Tout le monde debout, dans lequel il tient un des rôles principaux, il devient Jocelyn, un homme d’affaires macho et coureur de jupons qui

VENT DU NORD de Walid Mattar

SORTIE LE 28 MARS 2018 On navigue entre deux rives dans le premier long-métrage du Tunisien Walid Mattar, jusqu’alors occupé par la réalisation de courts-métrages. Vent du Nord a pour point d’ancrage une délocalisation industrielle qui fera se croiser le destin – même s’ils ne se rencontreront pas – de deux personnages. Le premier, Hervé (Philippe Rebbot), accepte sans broncher ses indemnités de licenciement pour concrétiser un vieux rêve : devenir pêcheur. Le