Cinéma

MORTAL ENGINES de Christian Rivers

SORTIE LE 12 DÉCEMBRE Film-évènement de cette année 2018 tirant à sa fin, Mortal Engines déploie ses effets spéciaux aux petits oignons dans un monde apocalyptique marqué par l’émergence d’une nouvelle société. Sur une planète en proie à toutes sortes de catastrophes naturelles, après avoir été ravagée par un cataclysme nucléaire, des villes mobiles sont apparues, montées sur de gigantesques chenilles. Les plus grosses de ces « locomopoles » mues par la

RÉMI SANS FAMILLE d’Antoine Blossier

SORTIE LE 12 DÉCEMBRE Près de 40 ans après avoir fait son apparition en France et marqué toute une génération de téléspectateurs, le célèbre orphelin fait son retour au cinéma dans une nouvelle adaptation signée Antoine Blossier. Après avoir dirigé un thriller (La traque, 2010) et une comédie pour adolescents (À toute épreuve, 2014), le cinéaste investit le registre familial avec ce Rémi sans famille tiré du roman d’Hector Malot,

L’EMPEREUR DE PARIS de Jean-François Richet

SORTIE LE 19 DÉCEMBRE Film très attendu, L’empereur de Paris marque les retrouvailles du tandem Jean-François Richet/Vincent Cassel, après notamment le diptyque consacré à Mesrine. Passionné d’histoire, le cinéaste signe une nouvelle adaptation des aventures du célèbre Vidocq, l’ex-bagnard devenu policier dans le Paris de l’Empire. Cette nouvelle fresque historique tentera de faire oublier l’échec du Vidocq réalisé par Pitof en 2001, porté à l’époque par Gérard Depardieu, auquel succède

MA MÈRE EST FOLLE de Diane Kurys

SORTIE LE 5 DÉCEMBRE Trois ans après Arrête ton cinéma !, Diane Kurys est de retour avec une comédie douce-amère qui traite des rapports familiaux. L’histoire raconte les retrouvailles entre Nina et Baptiste, deux êtres à la personnalité diamétralement opposée. La mère fantasque et le fils un peu trop sage, qui ne se prive pas pour lui montrer qu’il ne l’aime pas, rattraperont le temps perdu au cours d’un voyage rocambolesque

LES CONFINS DU MONDE de Guillaume Nicloux

SORTIE LE 5 DÉCEMBRE Trois ans après Valley of Love, Guillaume Nicloux nous convie dans l’Indochine de 1945. La guerre sert de terreau et de révélateur humain à ces Confins du monde servis par une solide distribution. L’histoire débute sur un massacre, dont le soldat Robert Tassen est le seul survivant. L’homme, qui a vu périr son frère sous ses yeux, n’a qu’une idée en tête : retrouver les bourreaux. Gaspard Ulliel

PIG de Mani Haghighi

SORTIE LE 5 DÉCEMBRE Couronnée au Festival international du film grolandais de Toulouse, la dernière livraison de Mani Haghighi s’annonce irrévérencieuse et surréaliste. Rien de surprenant chez ce metteur en scène qui occupe une place à part dans le cinéma iranien. Avec PIG, le réalisateur de Valley of Stars (2016) signe une comédie noire, aussi grinçante que rafraîchissante, aux dialogues parfois absurdes. L’histoire nous fait découvrir Hassan Kasmai, un cinéaste

Retour en enfer

SORTIE LE 12 DÉCEMBRE À l’instar d’autres tueries de masse, le massacre perpétré par Anders Breivik en 2011 sur une petite île de Norvège a droit à son adaptation au cinéma. Réalisé par Erik Poppe, Utøya, 22 juillet a pour particularité d’avoir été tourné en un seul plan-séquence de 72 minutes. Le résultat s’avère tétanisant. « La raison pour laquelle j’ai aidé ce film, c’est parce qu’il raconte une histoire que beaucoup d’entre

MAUVAISES HERBES de Kheiron

SORTIE LE 21 NOVEMBRE Passé derrière la caméra en 2015 pour Nous trois ou rien, nommé pour le César du Meilleur premier film en 2016, Kheiron récidive avec Mauvaises herbes, qui s’inspire de sa propre histoire, lui qui fut éducateur dans une autre vie. Il campe un des personnages dans cette production servie par un solide casting, où l’on retrouve notamment Catherine Deneuve, André Dussolier. L’histoire est celle de Waël,

CE QUI NE ME TUE PAS de Fede Alvarez

SORTIE LE 14 NOVEMBRE Revoilà la hackeuse Lisbeth Salander et le redoutable journaliste d’investigation Mikael Blomkvist dans cette adaptation du 4e roman de la saga Millénium, Ce qui ne me tue pas, écrit par David Lagercrantz. Nos deux héros torturés se retrouvent au cœur d’une nouvelle enquête liée aux services de renseignement américains. Derrière la caméra, Fede Alvarez succède à Niels Arden Oplev, à qui l’on doit la trilogie initiale,

SAUVER OU PÉRIR de Frédéric Tellier

SORTIE LE 28 NOVEMBRE Moins d’un an après être apparu à l’écran dans la peau de l’auteur Romain Gary, pour Les promesses de l’aube, Pierre Niney endosse cette fois le costume de sapeur-pompier pour les besoins du 2e film de Frédéric Tellier, quatre ans après L’affaire SK1, inspiré du tueur en série Guy Georges. Le comédien, qui a dû suivre un entraînement intensif pour ce rôle, signe une nouvelle prestation