Sa chérie le quitte, il décide de se faire son premier tatouage et prend la chose très à cœur, parfois un peu trop… après le monde de la grande distribution et les clubs de football de campagne, Timothée Ostermann évoque une nouvelle pratique devenue presque aussi populaire que les deux sus-citées. En immersion dans un salon de Carling, le jeune auteur alsacien découvre un monde fait de passion, d’anecdotes improbables et de concepts graphiques douteux. En nous faisant bien marrer au passage, notamment grâce à son trait cartoonesque et ses personnages dégingandés.

Aux éd. Fluide glacial