©Droits réservés

Caroline Jacquart a toujours eu « un emploi du temps très chargé. » Atteinte de cécité, elle s’investit très vite dans le sport, associant la rigueur des entraînements d’athlétisme au travail scolaire. D’année en année, elle se bâtit un palmarès impressionnant, notamment avec le club de l’ASSA Sarrebourg,  avec des titres de championne de France au saut en longueur et au 800 mètres en 2014, année où elle rejoint le Pôle sportif de la Fédération nationale handisport. « Mon handicap a fait que j’ai très vite voulu être autonome ; ça fait grandir très vite, explique Caroline. Ça m’a apporté des qualités physiques mais aussi mentales et humaines. »

Aujourd’hui, elle met à nouveau ces qualités à profit en créant, en marge de ses études de lettres modernes à l’Université de Strasbourg, son entreprise de coaching pour personnes en reconversion professionnelle et de formation au bien-être notamment pour les déficients visuels. « Il est difficile dans une situation de handicap d’accéder au monde professionnel, il faut vraiment prendre sa vie en main et se dépasser pour y parvenir, explique la jeune femme de 20 ans. Tout ce que j’ai appris dans le sport, je voulais le partager et montrer aux gens qu’ils ont des ressources insoupçonnées. » Le sport est mis entre parenthèses mais « la piste lui manque déjà » et Caroline compte bien retrouver le haut niveau très bientôt.