(©DR)

2,5 milliards. C’est le budget régional pour 2016. Un budget qui met l’accent sur deux priorités annonce Philippe Richert, le président de la région Grand-Est. Le premier chantier sera celui de l’emploi et de l’économie (développement des territoires). « Nous relèverons, dès 2016, le défi de l’usine du futur en accompagnant, chaque année, 150 entreprises régionales qui souhaitent adopter ce nouveau modèle. Aux côtés de l’Etat, dont nous pilotons le plan 500 000 formations, nous ferons un effort tout particulier en faveur de la formation des demandeurs d’emploi », précise notamment le président dans sa présentation des Orientations budgétaires 2016. Au registre des nouvelles actions initiées, dès cette année, en faveur de la compétitivité, le budget évoque, entre autres, la mobilisation de davantage de capitaux pour répondre aux besoins en fonds propres des entreprises, la mise en place d’un plan d’action en faveur de l’innovation et l’attractivité et un accompagnement solide du monde de l’agriculture, en collaboration avec le monde agricole. Le document précise que la Région compte 50 000 exploitations qui emploient 60 000 salariés et génèrent 10 milliards d’euros de valeur ajoutée. Les Orientations budgétaires sont consultables en ligne pour plus de détails.