La Khan Academy, cet outil numérique censé révolutionner l’enseignement des mathématiques pour tous à l’initiative de l’Américain Salman Khan, a fait son arrivée à Nancy, au Pavillon de l’Orangerie sur le plateau de Haye.

khan-academy (© 123RF)Organisation à but non lucratif avec pour objet de donner accès à l’enseignement gratuit partout dans le monde, la Khan Academy a développé un nouveau processus d’enseignement des mathématiques via des exercices élaborés et validés par des professeurs. À l’aide de plus de 2000 vidéos explicatives, de contenus pédagogiques personnalisés et de milliers d’exercices interactifs disponibles sur une plateforme en ligne, cet outil se propose de pallier les difficultés des élèves en décrochage scolaire sans sanctions ni pression. Les équipes pédagogiques d’encadrement, de même que les parents peuvent en outre suivre les progrès des jeunes apprentis mathématiciens.

En France, un partenariat est né entre la fondation Orange et l’association Bibliothèque sans frontières pour financer une version française de la Khan Academy et en traduire les contenus pédagogiques. L’approche concrète et ludique ainsi que la gratuité du dispositif ont déjà séduit de nombreux américains et apprentis à travers le monde depuis sa création en 2008 par l’association désormais soutenue par Bill Gates.

Nancy, qui affiche parmi ses priorités la lutte contre les décrochages scolaires, fait partie des villes pionnières de France à avoir œuvré à mettre à disposition l’outil déjà traduit dans 20 langues. Le lancement officiel dans la cité des ducs a eu lieu le 4 février dernier au Pavillon de l’Orangerie sur le plateau de Haye, en présence de Malika Dati, vice-présidente du Grand-Nancy, Yves-André Leroux, directeur d’Orange Est, Mostafa Fourar, adjoint au Maire de Nancy délégué à l’Éducation, et Romain Pierronnet, conseiller municipal délégué au Numérique. « Vous pouvez tout apprendre », comme l’indique le site sur sa page d’accueil, du savoir mathématique de l’école jusqu’au niveau licence à votre rythme.