SORTIE LE 16 MARS 2016

C’est un portrait sans pudeur que livrent Adil El Arbi et Bilall Fallah dans leur film intitulé Black. Les deux cinéastes belges nous emmènent au cœur des gangs de rue de Bruxelles. C’est dans ce décor violent que va se nouer une relation amoureuse entre Mavela, 15 ans, membre des Black Bronx, et Marwan, qui appartient à la bande rivale, les 1080. Dès lors, ces Roméo et Juliette des temps modernes devront choisir entre la loyauté à leur gang et les sentiments qu’ils ont l’un pour l’autre. Présenté lors du dernier Festival international de Toronto, cette love story urbaine est adaptée des livres Black et Back de l’écrivain belge Dirk Bracke. Avec ce long-métrage brutal et réaliste, les jeunes metteurs en scène, qui ont vécu de près ce phénomène en banlieue, ont tenu à « montrer la dure réalité des gangs à un public très large ». Pour donner plus de réalisme à cette histoire, ils ont fait appel à des acteurs sans expérience. A noter que le sujet sensible du film a incité certaines salles de cinéma belges à ne pas le diffuser.