(©DR)

Auteur-compositeur et interprète, Mathieu Boogaerts est plus connu pour ses collaborations avec Luce ou Vanessa Paradis, pour lesquelles il a écrit, ou pour avoir débuté à l’adolescence avec Mathieu Chédid, que pour ses propres œuvres. Celles-ci sont de petites machines soignées, dont le fonctionnement et l’émotion qu’elles véhiculent émerveillent et transportent.

Le titre de son dernier album, Promeneur, évoque très justement la démarche de l’artiste, qui balade ses mots sur une instrumentation dépouillée composée essentiellement de discrets accords de guitare, et les sensations que l’on éprouve à l’écoute. Apaisement, dénuement, simplicité et harmonie : les chansons de Mathieu Boogaerts dégagent une douce présence, un goût du jeu avec les mots qui rappellent le travail de Dick Annegarn, chansonnier espiègle admiré par cet artisan précieux d’une chanson française inspirée et rêveuse.

Le 15 février à l’Autre canal de Nancy
Le 18 février aux Trinitaires de Metz