Posts From Marc HOUVER

Perle rare

© Droits réservés Comment débuter le premier éditorial de l’année sans avoir une pensée émue pour ce jeune migrant dont le corps sans vie a été retrouvé récemment dans la mer Méditerranée ? Un mort anonyme de plus, qui vient s’ajouter à la liste déjà trop longue de celles et ceux qui ont péri noyés, au moment de leur vaine tentative de rejoindre l’eldorado européen. Lorsque « lui » devient un autre soi, pour

L’intellectuel compulsif

© Illustration : Philippe Lorin /  Droits Réservés Qui est cet homme ? La question peut paraître incongrue, tant il a été écrit et glosé sur François-Marie Arouet, dit Voltaire. Un patronyme qui personnifie à lui seul tout le dix-huitième siècle. Spectateur et acteur d’une époque étincelante, les Lumières, son œuvre foisonnante est à l’image de son engagement, absolu. Un personnage inclassable en une période où l’Europe a érigé la raison au rang d’être suprême.

La tête près du gilet

© Droits réservés Il est heureusement encore des situations où l’approche algorithmique de la réalité ne fait pas tout. Avec la crise des « gilets jaunes », les chantres du pseudo nouveau monde en ont fait l’amère et douloureuse expérience. Parce qu’il faut avoir l’humilité de l’admettre, même si l’on ressentait, depuis des mois maintenant, la montée d’une colère sourde, un peu partout dans le pays, aucun ordinateur, aucune intelligence artificielle n’imaginait

FRACTION ARMÉE ROUGE

© DR À la fin des années soixante, l’Europe est secouée par une jeunesse en quête de liberté et de romantisme révolutionnaire. En Allemagne, cette aspiration s’exprime avec une violence inédite. Une poignée de jeunes hommes et femmes cherche à fissurer l’ordre établi par la force armée. Durant près de vingt-huit ans, au cours de ce que l’on appelle les « Années de plomb », le pays va être le théâtre d’une véritable

DÉSIR D’ALSACE ?

© Droits réservés Jacqueline Gourault, Ministre, particulièrement active, de la cohésion des territoires, a fait, ces derniers mois, d’incessants allers-retours entre Paris et Strasbourg. Qu’on se rassure, pas pour assouvir une passion immodérée pour les transports ferroviaires. Si elle a obtenu sa carte « grand voyageur » sur la LGV-Est, c’est parce qu’elle préparait, sur le terrain, la réponse de l’État à la demande des élus territoriaux de créer un

« DIEU LE VEUT ! »

© La prise de Jérusalem en 1099 par Émile Signol (1847) / Droits Réservés Depuis le VIIe siècle, la Terre Sainte est possession musulmane, rendant difficiles les pèlerinages chrétiens vers ses lieux de cultes traditionnels et notamment vers le Saint Sépulcre. La prise de Jérusalem, au crépuscule du premier millénaire, par la dynastie musulmane des Fatimides, les persécutions régulières à l’encontre des Chrétiens d’Orient et l’arrivée des Turcs musulmans, précipitent l’idée d’une guerre

PRURIT DE LA PENSÉE

Il paraît que notre époque est populiste ! Il faut bien reconnaître que ce n’est pas faux. Le phénomène n’échappe pas aux médias, pour lesquels il constitue un effet d’aubaine qui nourrit les Unes les plus racoleuses. Idem pour les analystes et observateurs de la chose publique qui y trouvent de quoi s’en repaître. Tout comme la classe politique dans son ensemble, qui a compris, en France comme en Europe et

PIERRE LE RÉFORMATEUR

© Pierre le Grand / Paul Delaroche / Droits Réservés S’il est un tsar qui a marqué la Russie de son empreinte, c’est bel et bien Pierre 1er le Grand (1672-1725). Ainsi nommé à cause de sa grande taille et de sa stature imposante, mais aussi parce qu’il a gouverné, sans interruption et sans partage, pendant dix-neuf ans. Son règne a été ponctué de guerres mais surtout de réformes qui ont transformé une

SIGNAL FAIBLE

© Droits réservés En cette rentrée 2018, si l’on fait abstraction de la récente et fracassante démission de Nicolas Hulot qui a pris tout le monde de court, la seule préoccupation immédiate des éditorialistes semble être la reconstruction du paysage politique français, après qu’il ait explosé, façon puzzle, lors des dernières élections présidentielles. La tempête de dégagisme exprimé il y a un an par tous ceux de nos concitoyens, nombreux,

LA QUESTION IRLANDAISE

Belfast – 1973 © Droits Réservés L’histoire de l’Irlande peut se lire à travers deux traditions qui se sont régulièrement opposées. L’une unioniste, prône le rattachement à la Couronne d’Angleterre. L’autre, nationaliste, revendique sa souveraineté pleine et entière. Des approches qui s’articulent, sur fond de querelles entre communautés religieuses, autour d’identités rivales et d’aspirations politiques contradictoires. Autant de racines d’un différend qui a connu des évolutions souvent sanglantes, notamment dans ses manifestations contemporaines