Posts From Vianney HUGUENOT

L’ALSACE DOIT-ELLE QUITTER LE GRAND EST ?

Jugé inutile et dépassé par les uns, vital et garant d’avenir pour les autres, le débat sur la sortie de l’Alsace, rallumé par un sondage, permet en tout cas de dessiner un beau portrait de la France. Merveilleux voyage. On aborde ce débat comme on visite la France, son image, ses mythes, son histoire, ses rites politiques, sa géographie complexe, son unité bousculée – davantage dernier rempart qu’instrument de développement –

« NOUS ON AVANCE »

© COM1SPORT De sa naissance en Algérie à son entrée au parlement, Belkhir Belhaddad s’est construit une vie de défis. Le député de La République en Marche (LREM) de Moselle poursuit sur un même élan, en marathonien. Il ne sera pas sur la ligne de départ de la course à la succession de Dominique Gros, à la mairie de Metz. « Je m’attache pleinement à ma fonction, car l’attente est forte. Si on se

BEAU TÉNÉBREUX

© Illustration : Philippe Lorin Quelques adjectifs et formules reviennent avec insistance, dans les médias, lorsqu’est évoqué le parcours du Nancéien Georges Marchal : « l’alter-ego », « le rival de Jean Marais », « le jeune premier »… Les Echos, lors de son décès il y a dix ans, avaient opté pour « le beau ténébreux » : « L’œil noir romantique, Georges Marchal était grand, brun, musclé, un rêve de jeune premier, rival de Jean Marais dans les années 50. Au

CHERCHEUR D’HORIZONS

Un père prof de philo, une mère instit, Nidhal Rezg a baigné jeune dans l’univers de l’enseignement. Une base qu’il a faite prospérer à coups de puissance de travail, d’une énergie nourrie à la curiosité, d’une attirance pour la recherche et d’un intérêt pour l’ailleurs et la variété des cultures. Titulaire d’une grosse dose d’humour, d’un genre dandy, de crampons au FC Woippy, d’une admiration pour le pragmatisme de DSK et pour la

LA RÉCONCILIATION EN QUESTION

© Illustration : Philippe Lorin Malgré les quelques résistants à l’invasion des amnésies, Émile Bollaert gît quelque part dans un cachot de l’Histoire. Verdict injuste, qui ne tient peut-être pas qu’aux désordres de nos mémoires. Émile Bollaert démarre sa carrière au lendemain de la Première Guerre mondiale, il est d’abord Adjoint au Chef des services administratifs et financiers du ministère des Régions libérées. Puis il enchaîne les postes dans la

L’anti-Macron

Du passé, ne faisons pas table rase ! Voilà qui peut résumer l’état d’esprit de l’ancien ministre socialiste du Budget. Le Meurthe-et-Mosellan Christian Eckert se remet de sa sortie du Gouvernement et de son crash aux législatives. Il écrit, un livre à paraître en mai, nourrit son blog, enseigne prochainement à Sciences-Po, croit en l’avenir du PS, revoit de temps en temps Hollande et cogne sur Macron. Coup de sang ? Ce matin du

Nous nous sommes tant aimés

Le Vosgien Alain Devaquet est décédé le 19 janvier. Il était né à Raon l’Etape en 1942. Avec son départ, s’évanouit l’un des symboles des années 80, ces années aujourd’hui tant chéries, pour des raisons que largement on ignore. On est vite secs quand il s’agit d’expliquer cette affection pour la décennie du Rubik’s cube. Secs, comme nous l’étions quand un journaliste ou un prof nous questionnait sur nos raisons

Terriblement indéfinissable

C’est son charme. On ne le décrit pas facilement. En tout cas, on ne le classe pas, et on le range encore moins. Musicien, compositeur, créateur d’opéras, Italien, poète, Lorrain, écrivain, voyageur, pédagogue, pionnier de la composition numérique, ami de Fernando Arrabal, élève de Claude Lefebvre, Mario Salis est tout ça et un peu plus. Cet homme est un amalgame gai, une composition humaniste. (Photo : © Luc Bertau) Mario

Père Teresa

Pierre Tritz était convaincu que l’éducation était le meilleur moyen de lutter contre la misère (Illustration : Pierre Appell) « En Inde, il y a mère Teresa. Au Caire, il y a sœur Emmanuelle. Nous avons le père Tritz », disait Corazon Aquino, présidente des Philippines de 1986 à 1992. C’est dans ce pays que le père Pierre Tritz a bâti l’essentiel de son œuvre de solidarité, mais c’est en France

Callot la finesse

(Jacques Callot a révolutionné l’art de la gravure grâce à sa maîtrise exceptionnelle de la technique de l’eau-forte. © DR) Dommage. Ni sur le site internet du lycée Callot de Vandoeuvre, ni sur celui du collège Callot de Neuves-Maisons, on ne trouve une présentation de ce Lorrain d’exception. « Si un graveur français est resté célèbre depuis plus de 300 ans, même au-delà du cercle des amateurs d’estampes, c’est bien Jacques Callot,