Posts From Hélène M. DELANCHY

FONTE DES NEIGES

L’appel du 20 janvier, lancé par plusieurs personnalités du paysage culturel lorrain pour alerter sur l’appauvrissement de la création culturelle. Une série de conférences de presse et d’actions de sensibilisation, parallèlement à des réflexions menées par divers acteurs régionaux, a démarré à Nancy le 13 mars dernier à la Manufacture puis à Metz, le 24 mars à l’Arsenal, outre les débats organisés à Bar-le-Duc, Épinal et ailleurs. Dominique Répécaud et Michel Didym (notre

CONFIANCE & CONSTANCE

Cela fait 35 ans cette année que le restaurant messin Au coup d’œil est tenu de main de maître par Manuel Da Silva. Proposant une cuisine « bourgeoise », la maison mise avant tout sur la qualité de ses mets et l’entièrement fait maison pour garder sa clientèle sous le charme. Viandes et poissons en sauce ou grillés, charcuteries fines, terrines maison, salades gourmandes agrémentent des cartes renouvelées au fil des saisons. Avec sa

UN BREAK À AMSTERDAM

Amsterdam compte parmi les capitales européennes les plus agréables à vivre mais également à visiter. Entre art de vivre, tolérance à l’égard des mœurs, des religions et des origines, elle constitue, malgré sa relative proximité, une destination aussi dépaysante intellectuellement, qu’artistiquement. Et si la cité est notamment connue pour son Quartier rouge, elle regorge de trésors architecturaux, de canaux, de musées, de jardins… Si les coffee shop regorgent de touristes, les cafés bruns

BOSSE DES MATHS

La Khan Academy, cet outil numérique censé révolutionner l’enseignement des mathématiques pour tous à l’initiative de l’Américain Salman Khan, a fait son arrivée à Nancy, au Pavillon de l’Orangerie sur le plateau de Haye. Organisation à but non lucratif avec pour objet de donner accès à l’enseignement gratuit partout dans le monde, la Khan Academy a développé un nouveau processus d’enseignement des mathématiques via des exercices élaborés et validés par des

UNE VIE DE LABOURS

François Guillaume a été le témoin privilégié des grands bouleversements qui ont agité les campagnes françaises tout comme la République durant le dernier demi-siècle. Né en 1932 à Ville-en-Vermois de parents paysans, l’homme a su garder les pieds sur terre tout en accédant à de hautes fonctions. Il revient aujourd’hui sur les institutions syndicales et politiques qu’il a dirigées dans son livre intitulé Un paysan au cœur du pouvoir paru aux éditions De

QUERELLES DE FAMILLE

Confronté à de nouvelles dissensions dans ses rangs, le gouvernement a choisi de faire passer en force la loi Macron. Un parti pris qui suscite l’ire de nombre de députés tous partis confondus. Si personne n’a cru que la motion de censure déposée par l’UMP pouvait passer, la décision du PS d’imposer des consignes de vote à ses députés, le 24 février dernier, illustre les inquiétudes qui agitent le parti. Si la plupart

AU NOM DU FILS

En plein cœur de la vieille ville de Thionville, rue de la Tour à deux pas du Beffroi, se trouve le P’tit Bistro d’Ethan, un lieu où redécouvrir la cuisine lorraine et la convivialité de mise dans les bistrots d’antan. Fabrice Ruffaux a dédié sa vie à la cuisine : son diplôme obtenu à l’école hôtelière de Metz, il a tantôt fait des pizzas, tantôt œuvré à la préparation de plats traiteurs, tantôt

ÉLECTIONS DÉPARTEMENTALES DES 15 ET 22 MARS

MOSELLE : GARE À TRIBORD… 133 binômes paritaires se présentent dans les 27 nouveaux cantons de Moselle. Si Patrick Weiten, l’actuel président UDI du Conseil Général de la Moselle, ne semble pas se soucier de la gauche, c’est à sa droite que pourraient surgir les bourrasques dans un contexte où la tentation du FN est prégnante. Patrick Weiten, qui avait lui-même vivement critiqué le nouveau découpage des cantons mosellans opéré l’année passée,

« MIEUX CIBLER LES BESOINS ÉCONOMIQUES LOCAUX »

Le Club du Lundi Le Club du Lundi a reçu en février Mathieu Klein, le président du Conseil général de Meurthe et Moselle. L’élu a notamment rappelé l’importance de nos valeurs républicaines. Il est revenu, par ailleurs, sur les perspectives offertes au territoire par la réforme territoriale. C’est encore animé par l’ « Esprit du 11 janvier » que Mathieu Klein a ouvert les débats. Estimant qu’il était du devoir de chacun de défendre

Vandières enterré

La consultation publique lancée par le président du Conseil régional, Jean-Pierre Masseret, au sujet de la gare d’interconnexion de Vandières en dépit de l’avis négatif du CESEL et de son président Roger Cayzelle qui jugeait qu’elle « allait dans le mur », s’est soldée par un « non » majoritaire. Alors que le projet semble abandonné, la question a divisé les écologistes et la gauche et semble avoir renforcé la droite et le centre. Dès le vote