Cabanes, festival de Moselle a réuni l’an passé quelque 306 000 spectateurs autour de 1 520 rendez-vous à travers le département. En 2015, entre mai et octobre, le festival continuera à essaimer les projets et les envies nés de cette première édition, en diffusant de nombreux spectacles mais surtout en se concentrant sur l’accompagnement des projets. En attendant 2017.
Bataville-Fabrique-Autonome-des-Acteurs (© Stéphane Tasse)

Dans le cadre de la seconde édition de Cabanes, festival de Moselle, l’artiste Daria Lippi ouvrira à nouveau les portes de Bataville pour une master-class et 4 journées artistiques les 31 mai, 5, 6 et 7 juin prochain. (© Stéphane Tasse)

Après le foisonnement de propositions artistiques formulées en 2014, le Conseil Départemental de la Moselle et Moselle Arts Vivants, opérateur du projet, donnent une légère respiration à Cabanes : en 2015, environ 900 initiatives seront proposées sur le département, mais sur une période deux fois plus longue, entre mai et octobre. « Nous n’avons pas voulu interrompre les dynamiques engagées l’an dernier. Avec ce nouveau rythme, nous disposons de plus de temps pour accompagner les projets » explique Jean-Claude Cunat, président de Moselle Arts Vivants. Un calendrier s’est donc établi pour un prolongement de la programmation sur les années 2015 et 2016, en attendant la seconde édition de 2017, avec le souci d’éviter de se retrouver confronté aux grands événements sportifs.

 « L’accompagnement et l’éducation artistique font partie de notre identité. »

La première édition aura vu 128 cabanes sortir de terre au lieu des 57 prévues, autant de cadres pour divers spectacles, initiatives et créations inédites, mêlant pratique amateur et professionnelle, en lien étroit avec les habitants et le milieu scolaire. En plus d’événements d’ampleur menés par Moselle Arts Vivants, de nombreuses structures ainsi que des événements locaux ont été associés à Cabanes, soutenus par l’expertise des organisateurs et les financements du Département de la Moselle. Cette philosophie est conservée, avec une ligne artistique mettant en avant les arts vivants, articulée autour de trois axes : tout d’abord, l’enfance et la jeunesse, notion centrale de tous les projets retenus. « L’accompagnement et l’éducation artistique font partie de notre identité, signale Jean-Claude Cunat. Ce thème aura pour objectif d’orienter la jeunesse vers la rencontre avec le milieu artistique, et pas seulement au travers d’ateliers ». Les collèges de Moselle seront impliqués, comme les Jeunes symphonistes mosellans, campus de jeunes musiciens qui seront invités à se produire à Sarrebourg avant la compagnie Transe Express. Créations, résidences et festivals jeune public sont également au programme.

Le second axe s’appuie sur « Les mémoires ouvrières de Moselle » : l’occasion de reprendre la création exceptionnelle de la compagnie Carabosse au Carreau Wendel de Petite-Rosselle après l’annulation de l’an dernier pour cause de violents orages. Quatre lieux emblématiques, Bataville, Sécofab à Sarralbe, le site verrier de Meisenthal et donc le Carreau Wendel de Petite-Rosselle constitueront « autant de laboratoires pour des temps de création exceptionnels, qui démontreront la qualité actuelle du spectacle vivant » déclare Claire Rannou. La compagnie Roland Furieux et le cirque Inextremiste seront également de la partie  : des artistes reconnus pour leur imagination, leur audace et leur modernité.

« Autant de laboratoires pour des temps de création exceptionnels »

Troisième axe de cette année 2015 : « Les sons du monde », une thématique qui s’est imposée aux organisateurs tant la création sonore associée aux arts vivants, aux arts visuels et numériques, est vivace en Moselle. Le Sentier des Cabanes sonores transformera le site de l’Hôtel du Département. Blah blah blah compagnie, la création Surchauffe de Dominique Delahoche ainsi que TCRM-Blida et le collectif Paradigme, associés à l’Orchestre National de Lorraine dans le cadre du festival messin Musique et Numérique, promettent de donner de nouvelles dimensions à Cabanes.

Multiple et protéiforme, Cabanes, festival de Moselle continue de s’affirmer et de fédérer ses partenaires, artistes, collectivités locales, associations et structures culturelles, autour d’un événement se voulant emblématique de la richesse culturelle du département. Avec ce retour, les cabanes mosellanes deviennent l’expression d’une identité culturelle commune et surtout une force d’attractivité inédite et moderne.

Entre mai et octobre, partout en Moselle.
Soirée de lancement :
Wendel 4 de la compagnie Carabosse
Le 23 mai au Carreau Wendel à Petite-Rosselle.
www.cabanes-festivaldemoselle.fr