Astrid Lindgren. Ce nom ne dira peut-être pas grand-chose à beaucoup et pourtant, cette auteure suédoise a influencé des générations de jeunes lecteurs. Astrid Lindgren, décédée en 2002, est notamment la créatrice d’une « super-girl » en la personne de Fifi Brindacier, née en 1945. Dans cette biographie, on découvre les multiples facettes de cette femme de son temps : son indépendance, ses actions en faveur de la défense des droits des femmes et des enfants, son goût pour la provocation ou bien encore son côté écologiste avant l’heure. Son humour, aussi, car elle n’en manquait assurément pas. C’est Jens Andersen qui a écrit ce gros livre de près de 500 pages que l’on tourne avec beaucoup d’impatience car la lecture est savoureuse, sur le fond comme dans la forme. Lauréat de nombreux prix, écrivain et critique littéraire, Jens Andersen est également un biographe apprécié. Il a notamment consacré un ouvrage reconnu à Hans Christian Andersen. « Rien ne peut remplacer le livre comme terreau – le reste peut être amusant, mais il ne fait pas autant fonctionner l’imagination », a notamment déclaré Astrid Lindgren, un jour.

Aux éd. Gaïa