Rondache / Iran XIXe siècle © Musée de l’histoire du fer,  Jarville-la-Malgrange / photo. J.-Y. Lacôte

DOSSIER SPÉCIAL SAISON CULTURELLE 2021/2022

La saison culturelle qui a débuté à la fin de cet été a une saveur douce-amère. Si la plupart des théâtres, musées et salles de concert ont rouvert leurs portes, leurs équipes et les artistes doivent souvent composer avec des jauges réduites et un public parfois hésitant. Pourtant cette saison 2021-2022 reste marquée par l’enthousiasme, et s’avère particulièrement riche en événements ;  du fait de calendriers chargés par les reports de la saison précédente notamment. Dans les pages qui suivent, nous avons sélectionné plusieurs temps forts de l’actualité culturelle en Lorraine : théâtre, musiques d’aujourd’hui, expositions aux quatre coins de la région. Si l’accueil redémarre tout juste, la créativité et la diversité n’ont elles jamais été mises entre parenthèses. Les artistes de tous horizons et de toutes sensibilités que nous avons choisi de vous présenter ici en sont les preuves bien vivantes.


Le Musée de Louvre et la Réunion des Musées Nationaux – Grand Palais organisent dans dix-huit villes en France l’exposition Arts de l’Islam qui rassemble des œuvres prêtées par les institutions nationales et des structures locales. Nancy et la Galerie Poirel accueillera ainsi douze œuvres : quatre provenant des collections du Musée du Louvre, une de celles du Musée du Quai Branly, ainsi que des prêts du Musée de l’Histoire du Fer, de la Bibliothèque Stanislas, du FRAC Lorraine et du Château Montaigu.

L’exposition est « destinée à un très large public et aux jeunes générations en particulier, pour poser un nouveau regard sur les arts et les cultures de l’Islam » d’après la communication nationale de l’événement. Notamment, la question de la représentation humaine dans l’art islamique sera abordée. Ainsi, des céramiques iraniennes du XIIIe siècle nous plongent dans la vie de la Cour, dont une coupe décorée issue du Château Montaigu, colorée grâce à la technique « haft-rang » (« sept couleurs ») qui permet de dessiner et de peindre dans le détail comme une peinture miniature. Un tapis persan nous emmène dans des parties de chasse princières, un ivoire nous laisse imaginer le luxe de la dynastie fatimide du XIe siècle en Égypte, un caftan marocain du Quai Branly nous transporte dans un Maroc fastueux, où les broderies des tenues d’apparat sont élevées au rang d’œuvres d’art. La bibliothèque municipale Stanislas sort de ses réserves un étonnant almanach turc saisi à la Révolution au couvent des Tiercelins de Nancy. L’art contemporain sera aussi mis en avant avec deux pièces issues du FRAC Lorraine : Les Collages de Topak Ev de Nil Yalter, relative aux traditions ancestrales des peuples nomades de l’Anatolie, et la vidéo Vacuum de Raeda Sa’adeh, une jeune artiste palestinienne qui y réinterprète le mythe de Sisyphe. Un programme d’ateliers, de concerts et de conférences est également prévu.

Du 20 novembre 2021 au 27 mars 2022 à la Galerie Poirel à Nancy

www.poirel.nancy.fr