L’Art Nouveau se dévoile de A à Z dans cet ouvrage richement illustré. Il met en lumière de nombreux lieux, œuvres et Hommes, connus et méconnus, associés à ce mouvement artistique. Si un focus est fait sur l’Alsace, la Lorraine est également très présente.

art-nouveau-abécédaire (© DR)« Cet ouvrage présenté sous forme d’un abécédaire, souhaite montrer que le désir d’innovation ne concerna pas seulement l’art et l’artisanat mais tous les domaines du développement d’alors aux alentours de 1900 », soulignent les trois auteurs de ce beau livre de près de 400 pages, richement illustré puisqu’il compte 860 images. Par « tous les domaines », il faut comprendre l’urbanisme et l’architecture, l’art littéraire et musical, les constructions industrielles, le logement social… Bref, l’Art Nouveau (ou les arts nouveaux) s’est partout immiscé et a marqué le territoire. L’Alsace et la Moselle, tout particulièrement. Toute la première partie du livre leur est consacrée. Et comme il est précisé dans le titre, les auteurs ne se sont pas contentés d’y présenter les œuvres. Les Hommes et les lieux sont également racontés sur une, deux ou trois pages, parfois. Le choix de l’abécédaire permet ainsi de découvrir Ettore Bugatti et quelques pages plus loin de parcourir Colmar avant de se plonger dans l’histoire de l’Ecole des Arts Décoratifs de Strasbourg. Un régal pour qui aime le papillonnage enrichissant. La seconde partie du livre, sobrement intitulé « Les arts nouveaux ailleurs », emmène le lecteur en balade du côté de Nancy, bien entendu, mais aussi de Fribourg-en-Brisgau, Bussang ou Riga. Pour ceux qui souhaitent découvrir tout ce patrimoine de leurs propres yeux, l’ouvrage recense également les « trésors méconnus des Arts nouveaux » d’Alsace, de Moselle et des Vosges. Plus d’une quinzaine d’immeubles et de bâtiments sont notamment à découvrir à Metz. Un mot sur les auteurs. Chantal Kontzler est professeur agrégé d’allemand, co-traductrice et co-rédactrice d’ouvrages d’art et d’histoire, auditrice d’histoire de l’Art à l’Université de Strasbourg. Paul-André Befort, ex-médecin est auteur et chroniqueur dans la presse. Pierre Lery est architecte DPLG, enseignant à l’Ecole nationale des Beaux-Arts de Paris et conférencier sur l’art urbain.