SORTIE LE 4 SEPTEMBRE

On l’avait quitté dans le rôle de baby-sitter, on le retrouve dans celui d’escort boy. Après Daddy Cool (2017), revoilà Vincent Elbaz en looser attachant dans Andy, où il incarne Thomas, qui est ce qu’on pourrait appeler un roi de la glande. Bref, l’oisiveté, c’est son truc. Contraint de vivre dans un foyer, il y fera la connaissance de Margaux (Alice Taglioni), qui non seulement y travaille mais y a aussi élu domicile après une histoire d’amour douloureuse. Forcé de se dénicher un emploi, Thomas jettera son dévolu sur le métier d’escort boy, devenant ainsi Andy, un prénom plus vendeur. Sauf que, incapable de gérer cette nouvelle réalité, il entraîna Margaux dans ses aventures, avec tout ce que l’on peut imaginer de scènes cocasses et de rebondissements. Ne s’improvise pas escort boy qui veut…