© Droits Réservés

Comédien de stand-up, fondateur d’une troupe de théâtre et membre du Conseil Départemental junior, Amire Terrak entretient à 13 ans une passion précoce pour la scène comme pour la chose publique.

On note déjà dans ses propos une certaine malice, signe d’intelligence des humoristes à succès. S’il n’en est pas encore là, Amire a depuis quelques années pris les choses en main pour concrétiser son désir de monter sur scène comme ses idoles Gad Elmaleh et Jamel Debbouze : il a donné son premier spectacle à 11 ans, dans le cadre de Moselle Incroyables Talents. « Quand je le revois, je me dit que c’était vraiment nul ! lâche-t-il. Mais c’est bien d’avoir franchi le pas, et ça m’a appris des choses. » Lui qui a débuté le théâtre à 6 ans au Centre socio-culturel de Knutange apprend l’art du stand-up dans les stages d’improvisation qui y sont donnés, et monte un duo avec son ami Quentin Cerbai : « Comme ça, si on fait un bide, c’est plus facile à vivre à deux ! » sourit Amire, qui évoque la proximité avec le public et le plaisir de faire rire comme sources de motivation. Pour maîtriser l’écriture millimétrée des spectacles d’humour, les deux comédiens en herbe ont leur propre technique : « On prend un objet au hasard et on dit tout ce qui nous passe par la tête, en retenant ce qui nous fait rire. Notre humour joue beaucoup sur l’absurde, comme Arnaud Tsamère par exemple. On pourrait raconter des blagues sur nos vies, sur l’école, mais dans ce registre tout a déjà été fait ! »

En marge de la préparation de leur nouveau spectacle, Amire et Quentin ont fondé il y a quelques mois une troupe de stand-up avec cinq autres jeunes rencontrés au Centre socio-culturel de Knutange, baptisée « L’Ex-pression ». « Quand j’étais plus jeune, j’étais très renfermé, le théâtre m’a libéré et j’ai voudrais faire vivre cela à d’autres personnes » explique Amire. Conseiller départemental junior pour le canton d’Algrange depuis sa rentrée cette année en cinquième au collège Marie Curie de Fontoy, Amire a participé à la préparation de l’édition 2019 de Moselle Incroyables Talents, où il s’est à nouveau produit. Son ambition pour la prochaine année : s’engager au sein d’un projet écologique. « C’est la bataille des années à venir… je pense que la politique, comme l’humour, définira mon avenir ». D’ici là, Amire et Quentin préparent leur calendrier de tournée et sont en pourparlers avec des salles de spectacles locales… mais sans dévoiler leurs noms : « c’est encore top secret ».